Plein ecran

Aurélien Taché (LREM) : « Julien Odoul récupère les mots de Jean-Michel Blanquer » (MàJ : Taché s’excuse)

22/10

22/10/2019

Le député LREM Aurélien Taché, qui avait critiqué le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer pour avoir considéré que le voile n’était pas « souhaitable » chez les accompagnantes scolaires, s’est excusé lors d’une réunion tenue à l’initiative du patron du parti Stanislas Guerini. « M. Taché a précisé qu’il avait voulu alerter contre le risque d’instrumentalisation des propos de Jean-Michel Blanquer par des responsables politiques qui ne partagent pas les valeurs de la République en Marche, et en aucun cas le mettre en cause lui » et « qu’il regrette sincèrement que cela ait pu être compris ainsi et s’en excuse auprès du ministre » a indiqué le mouvement présidentiel dans un communiqué.

(…) Le Point


14/10/2019

La lecture est difficile tant l’équation idéologique semble impossible. Il y a, d’un côté, les Jean-Michel Blanquer et autres Aurore Bergé, tenants d’une stricte laïcité républicaine, qui dénoncent le voile comme un symbole de « soumission ». De l’autre, il y a les parlementaires LREM défenseurs d’une laïcité « ouverte » et « inclusive » qui dénoncent une « obsession du voile et de l’islam ». Aurélien Taché, député du Val-d’Oise et numéro deux du pôle « débats d’idées » au sein du parti présidentiel, est de ceux-là. Au Point, il fustige « la brutalité extrême » de l’élu régional du Rassemblement national Julien Odoul qui s’en est pris vendredi à une femme voilée et à son fils. Et le député de dénoncer également « la confusion » entretenue par le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer sur le port du voile.

Lire l’interview d’Aurélien Taché sur le site du Point

TikTok, la nouvelle plateforme où Daech déverse sa propagande
Émeutes à Beyrouth, Santiago, Hong-Kong, Barcelone…: "C'est la 'giletjaunisation' mondiale", affirme François Lenglet

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu