Plein ecran

Cinéma : « L’Angle mort », le fantastique à la française

14/10

Dominick Brassan a le pouvoir de se rendre invisible mais ne s’en sert pas beaucoup. Il a fait de ce don un secret honteux qu’il dissimule même à sa fiancée, Viveka. Mais vient un jour où le pouvoir se détraque et échappe à son contrôle, ce qui bouleversera sa vie, ses amitiés et ses amours.

Le fantastique à la française, une des apories du cinéma. Réussissant rarement, malgré les géniaux Cocteau, Franju ou Gonzalez. Échec de plus avec cet « Angle mort ». Qui démarre avec entrain et se termine avec malaise.

Sens-Critique

Tuberculose : la maladie infectieuse la plus meurtrière touche 1/4 de la population mondiale
Ouganda : « Kill the gays », le gouvernement veut introduire la peine de mort pour les homosexuels

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu