Plein ecran

Immigration : Édouard Philippe opposé à une remise en cause du droit du sol

08/10

En bref

  • Doublement du volume horaire des cours de français (de 200 à 400 heures) pour les étrangers primo-arrivants
    Doublement de la durée de la formation civique
  • « L’immigration zéro n’a jamais existé dans le passé et on l’imagine encore moins dans un monde ouvert et hyperconnecté »
  • « Immigration de remplacement, vocable d’une laideur certaine, qui fait appel aux ressorts les plus détestables du complotisme »
  • « La fin du droit du sol (30 000 personnes chaque année) ne serait pas une réponse aux questions migratoires qui se posent à nous »
  • Sur la naturalisation par décret, (60 000 personnes par an environ) le gouvernement pourrait se pencher sur les « critères que nous nous donnons pour vérifier le niveau de langue française des candidats ». « Je pense qu’il faut relever ce niveau »
  • « Je n’ai pas peur de réfléchir à l’idée de quotas » en matière migratoire
  • « Les quotas ne peuvent pas s’appliquer à l’asile ni à l’immigration familiale »

assemblee-nationale.fr

Garges-lès-Gonesse (95) : le rappeur Samat abattu lors d'un règlement de comptes (Màj : incarcéré il était en permission de sortie)
Législatives en Tunisie : Le parti islamiste Ennahdha aurait gagné grâce au vote des Tunisiens de France

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu