Plein ecran

Cinéma : « Soeurs d’armes », Caroline Fourest raconte le courage des femmes combattantes contre l’État islamiste

06/10
Les forces kurdes ont été un partenaire clé dans la lutte contre l’État islamique. Des troupes composées de femmes kurdes et de combattantes européennes ont fait face à la menace. Deux jeunes françaises s’engagent dans une brigade internationale aux côtés des combattantes kurdes qui luttent contre Daech. Elles y rencontrent Zara, une rescapée de la minorité kurde des Yézidie, qui tente de se reconstruire. L’histoire du film Soeurs d’Armes, réalisée par Caroline Fourest, c’est un peu ce qu’a vécu Roxanne de Maisonneuve.

Cette ancienne réserviste de l’armée française. Elle est également une auteure engagée. Elle revient du Kurdistan syrien, où elle a passée deux mois au sein d’un bataillon féminine kurde. « J’étais consciente des risques que je prenais et je savais exactement pourquoi je les prenais. Je sais que mon entourage était inquiet pour moi, mais moi, je n’étais pas inquiète. J’étais prête à prendre les armes. Je ne pense pas avoir peur de la mort« , précise-t-elle. Là-bas, elle a découvert des femmes qui se battent pour la liberté et l’égalité entre les sexes. Elle écrira bientôt un livre sur son expérience.

Immigration : "L’évolution démographique que connaît la Suède est incroyable. C’est une expérience d’une dimension historique"
Paris : des dizaines de milliers d'anti-"PMA pour toutes" défilent dans les rues

Commentaires

X
Accueil
Menu