Plein ecran

Marseille : mobilisation dans un lycée en faveur d’un deuxième élève migrant placé en rétention

21/09
Pas un n’a manqué à l’appel. Hier matin, à l’heure où la sonnerie commande aux lycéens de rejoindre leur salle de classe, les 400 élèves de Jean-Baptiste-Brochier (10e) sont restés de marbre dans la cour. Dans un mouvement de protestation, ils ont déployé plusieurs banderoles aux messages clairs et concis : « Libérez Montassar Idoudi » et « Libérez Aboubacar Camara ».

Le premier, un Tunisien de 18 ans, a été arrêté en sortant d’un bus à Belsunce peu avant sa rentrée en classe européenne. Le jeune homme faisait l’objet d’une obligation de quitter le territoire. Il a aussitôt été transféré au centre de rétention du Canet dans l’attente de son expulsion.

Le second, un majeur Guinéen inscrit en seconde maroquinerie, a été interpellé, mercredi, alors qu’il venait « pointer » en préfecture. Lui aussi en situation irrégulière après le refus de sa demande d’asile, le « dubliné » a été embarqué en direction du Canet dans l’optique d’un renvoi en Italie. Une « accumulation » qui a ému au sein du lycée professionnel : « Ça commence à faire beaucoup ! » grince Pierre Huguet qui, à l’instar de ses collègues enseignants, a participé à cette nouvelle mobilisation. « C’est d’autant plus insupportable que nous parlons de deux garçons très impliqués. Ils ont la volonté de s’intégrer, de reconstruire une vie en France, mais on les en empêche ! » […]

La Provence

Libye : près de 500 migrants secourus en quatre jours
États-Unis : sur 30.000 étudiants moins de 10 participent au séminaire sur le "privilège blanc" organisé par leur université

Commentaires

X
Accueil
Menu