Plein ecran

Alain Soral condamné à 18 mois de prison ferme pour avoir diffusé un clip de rap antisémite

19/09

De retour devant la justice pour provocation à la haine raciale et injure publique aggravée, Alain Soral a été condamné à 24 mois de prison, dont 18 mois ferme, par le tribunal correctionnel de Bobigny ce jeudi. Il devra également s’acquitter d’une amende de 45.000 euros. L’idéologue d’extrême droite était jugé pour avoir diffusé sur son site « Egalité et réconciliation » un clip de rap estampillé «gilets jaunes» dénoncé par plusieurs associations comme antisémite. Le tribunal a également demandé à Alain Soral de supprimer le clip de son site, sous astreinte de 1000 euros d’amende par jour de retard.

« Élite décadente déconnectée » et « classe dirigeante coupée des réalités »… Dans ce clip de 4:32 minutes un rappeur énumère en voix off plusieurs revendications du mouvement des « gilets jaunes », sur fond d’archives de manifestations et d’extraits médiatiques. En cause dans cette affaire, certains passages qualifiés d’antisémites tel que cet extrait: « Ce n’est qu’en virant les Rothschild que l’on pourra sauver la France. Il faudra virer Attali et BHL aussi». Ces paroles sont illustrées par les portraits des concernés jetés aux flammes. Celui de Patrick Drahi le sera lui aussi.

(…) Le Figaro

Le n°1 de la Ligue islamique mondiale dénonce l'« islam politique », une « menace »
Près des trois-quarts des Français interrogés ont une mauvaise opinion de Jean-Luc Mélenchon selon un sondage Odoxa

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu