Plein ecran

L’État veut intervenir sur les 1000 premiers jours de l’enfant afin de lutter contre les «inégalités de destin»

19/09
[…] Mille jours pour tenter de réduire les inégalités de naissance. Le président Emmanuel Macron et le secrétaire d’État chargé de la Protection de l’enfance, Adrien Taquet, présenteront ce jeudi à l’Élysée une commission scientifique, présidée par le neuropsychiatre Boris Cyrulnik, chargée d’élaborer un plan consacré aux 1000 premiers jours des enfants. «Afin de lutter contre les inégalités de destin, nous voulons surinvestir cette période où beaucoup se joue», avait annoncé la semaine dernière Adrien Taquet. Cette «offre 1000 jours» sera destinée à accompagner les parents et leur bébé, depuis le 4e mois de grossesse jusqu’à l’âge d’environ 2 ans et demi.

Ce sujet est l’un des chevaux de bataille d’Emmanuel Macron, qui s’est intéressé en particulier à la lutte contre le déficit de vocabulaire, qui se manifeste dès le plus jeune âge chez les enfants de milieux défavorisés. […]

Le Figaro

Japon : un travailleur sur neuf est un robot
Marseille : de plus en plus de mineurs impliqués dans le trafic de drogue

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu