Plein ecran

Immigration : l’opposition critique les visées « électoralistes » de Macron

17/09
[…] Voyant dans le chef de l’État « un grand illusionniste », le chef de file des sénateurs LR Bruno Retailleau a appelé sur France Inter M. Macron aux « actes » plutôt qu’à se cantonner aux « mots » et aux « clins d’oeil à la droite ou à la droite de la droite ».

« Comme d’habitude, il y a un décalage total entre le regard assez lucide que le président de la République jette sur la situation et l’absence totale de solutions« , a aussi jugé Valérie Pécresse, présidente du mouvement Libres!. « Nous n’attendons pas d’Emmanuel Macron qu’il parle, mais qu’il agisse« , a lancé sur Twitter le président de Debout la France Nicolas Dupont-Aignan.

La gauche est également vent debout contre les propos du chef de l’Etat, mais pour d’autres raisons.

On peut brandir le thème de l’immigration « pour faire peur« , mais à la fin les électeurs « préfèrent l’original à la copie », a mis en garde sur Public Sénat Éliane Assassi, présidente du groupe CRCE (à majorité communiste) au Sénat.

L’Express

GB : L’interdiction de manger du chien bloquée par le ministère de la Justice par crainte d’offenser les populations d’Extrême-Orient.
Grande-Synthe (59) : près d'un millier de migrants évacués d'un campement

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu