Plein ecran

Incendie mortel d’Estrée-Blanche : le pompier blessé doit rembourser 9.000 euros à l’assurance maladie

16/09

Vingt mois après le drame d’Estrée-Blanche – l’incendie qui a coûté la vie à cinq personnes dont deux sapeurs-pompiers – l’assurance demande à Aurélien Boidin, le pompier grièvement brûlé aux bras et aux cuisses, de rembourser près de 9 000 €.

Après l’incendie dramatique qui, au final, a coûté la vie à cinq personnes dont deux pompiers volontaires lillérois, Aurélien Boidin avait été présenté comme un héros. Le sapeur-pompier 1re classe de 21 ans avait tenté de secourir ses deux collègues mais en vain. Dans son geste héroïque, il avait été sérieusement brûlé aux mains, aux bras et aux cuisses.

L’émotion qui avait suivi ce terrible incendie avait été aussi grande que la reconnaissance à ce jeune sauveteur. Emmanuel Macron l’avait reçu à l’Élysée parmi d’autres héros, Gérard Collomb, alors ministre de l’Intérieur, lui avait remis l’ordre national du Mérite.

Depuis, le quotidien d’Aurélien était redevenu plus anonyme, rythmé par les soins. Jusqu’à ce week-end où ses proches, scandalisés, ont décidé qu’il fallait qu’on reparle de lui. Parce qu’aujourd’hui, finis les louanges et les hommages : on lui demande de rembourser près de 9 000 €.

(…) Le Voix du Nord

En prison, Salah Abdeslam entretient des correspondances avec plusieurs femmes
Soudan : en visite à Khartoum, Jean-Yves Le Drian promet une aide de 60 millions d'euros

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu