Plein ecran

Anarchie à Johannesburg, l’Afrique du Sud en proie à la violence xénophobe

03/09

À Johannesburg, des centaines de personnes ont incendié et dévalisé des magasins tenus par des étrangers

“Anarchie” peut-on lire en une du quotidien sud-africain The Citizen, sur une photo de pillards qui tentent de pénétrer dans un magasin, dans le quartier défavorisé de Turffontein, dans le sud de Johannesburg, lundi 2 septembre.

Depuis dimanche 1er septembre, la ville sud-africaine est en proie à de violentes émeutes. Plusieurs magasins du centre et du sud de la mégapole, pour la plupart tenus par des immigrés étrangers, ont été incendiés et pillés, faisant au moins un mort et donnant lieu à une centaine d’arrestations, rapporte le deuxième quotidien du pays

[…]

À l’international, le caractère xénophobe des attaques fait peu de doutes dans un pays qui connaît régulièrement des vagues de violence visant les communautés immigrées. Sur Twitter, le ministre nigérian des affaires étrangères, Geoffrey Onyeama, n’a pas manqué de déplorer l’attaque des magasins de ressortissants de son pays, présents en nombre dans la ville et dénonce “l’inefficacité” des autorités sud-africaines.

[…]

Une vision déformée du conflit, estime pour sa part Sivuyile Nama, un habitant du quartier de Turffontein, dont les propos sont rapportés par The Citizen : “Les Sud-Africains ont faim et les pillages sont seulement une occasion pour eux de se procurer de la nourriture. Tout cela, c’est à cause du taux de chômage. […] On ne peut pas dire que ce sont des attaques xénophobes.”

L’article dans son intégralité sur Courrier International



Bordeaux : une femme gravement blessée par arme blanche lors d'une rixe nocturne
Attaque de Villeurbanne : "Les migrants déboutés du droit d’asile finissent par obtenir une carte de séjour", selon un ancien préfet

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu