Plein ecran

Rhénanie du Nord-Westphalie (Allemagne): hors binationaux, près de 40% des auteurs d’attaques au couteau sont des étrangers

02/09

Près de 40% des agresseurs au couteau sont des étrangers

DÜSSELDORF. Près de 40% de toutes les attaques au couteau en Rhénanie du Nord-Westphalie au premier semestre de l’année 2019 sont imputables à des migrants.

« Ainsi, les étrangers sont presque trois fois plus susceptibles d’être suspectés alors qu’ils ne représenteraient que 12,8% de la population. » a informé le groupe parlementaire de l’AFD au Parlement de Düsseldorf, se référant aux données fournies par le ministère de l’Intérieur à leur demande.

 

Le leader parlementaire de l’AFD, Markus Wagner, a déclaré au Jungeh Freiheit:

 « Derrière ces chiffres se cachent d’énormes souffrances humaines. Une souffrance qui ne devrait pas exister à cette échelle. »

« Nous n’endiguerons pas ce phénomène si nous persistons dans le politiquement correct »

 

Selon les chiffres du ministère de l’Intérieur, 44 meurtres par couteau ont été commis sur le Rhin et la Ruhr au cours des six premiers mois de l’année. En outre, les auteurs d’agressions ont utilisé un couteau dans 1 089 cas de lésions corporelles.

Wagner critique l’absence de données statistiques portant sur la double nationalité

Le nombre de suspects issus de l’immigration n’apparaît pas dans les statistiques. Dans les cas où les auteurs ont plusieurs nationalités dont l’une est l’Allemande, selon le ministère de l’Intérieur, et conformément à la réglementation nationale, « allemand » est indiqué comme nationalité dans les statistiques.

Wagner a critiqué le fait qu’il n’existait donc pas de données plus précises sur les crimes commis avec un couteau.

« Les migrants naturalisés n’étant pas identifiés dans l’ensemble de données, nous ne pouvons malheureusement pas nous faire une idée plus précise de la responsabilité de ce groupe démographique. »

Ce n’est que depuis cette année que les attaques au couteau sont enregistrées séparément dans les statistiques criminelles du NRW. Il n’existe pas encore de statistiques nationales.


Traduction Fdesouche d’un article du Jungen Freiheit


 

 

 

 

 

 

Dimitris Avramopoulos, commissaire européen : « Il faut fournir aux réfugiés qui veulent se rendre en Europe des routes sûres »
Clermont-Ferrand : un homme de 37 ans attaqué au couteau lors d'une altercation avec "des jeunes"

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu