Plein ecran

Cagnes (06) : Salomé battue à mort et abandonnée dans un tas de détritus (màj: Amin, son concubin, reconnait une dispute mais nie le meurtre)

Sep
2019

02/09/2019


La victime, Salomé G., 21 ans, avait été retrouvée dimanche au bout d’une impasse, en bordure de voie ferrée, « lieu régulièrement fréquenté par les sans-domicile fixe », précise le parquet.

La garde à vue du suspect a été prolongée de 24 heures. Selon le parquet de Grasse, l’homme nie être l’auteur des coups mortels. Face aux enquêteurs, Amin M., 26 ans, nie les faits.

Selon le parquet, c’est l’exploitation de la vidéo surveillance de la ville qui a permis d’observer un homme et une femme se disputer samedi vers 1h50 du matin. La jeune femme présentait « un traumatisme crano-facial, une plaie du crâne postérieure, un hématome de la face, des abrasions de la face, une déformation du nez, un traumatisme au niveau du cou avec ecchymoses et abrasions sur les membres et le dos. »

Un véritable déchaînement de violence qui donne une idée du terrible calvaire enduré par la jeune femme. Une autopsie sera pratiquée ce mercredi.

Le suspect a expliqué en garde à vue avoir été en couple avec la victime durant neuf mois.

« Il a confirmé avoir eu une dispute avec elle à propos d’un message sur les réseaux sociaux qu’il soupçonnait qu’elle ait effacé. Suite à ses reproches, elle lui faisait part de sa volonté de rompre. Il a contesté être l’auteur des violences et a prétendu avoir quitté les lieux après la dispute. »

Toujours selon le parquet, il présente un casier judiciaire vierge et n’a jamais fait l’objet de poursuites.

La victime, de son côté, « n’aurait jamais dénoncé des faits de violences dont elle aurait été l’objet de sa part ».

Une information judiciaire pourrait être requise ce mardi du chef d’homicide par concubin.

Nice Matin


« J’ai tout vu du massacre ». Un témoin raconte l’agression de la jeune femme battue à mort à Cagnes-sur-Mer

Nice Matin


Le corps d’une femme roué de coups retrouvé sous un tas de détritus à Cagnes-sur-Mer

Le cadavre de la jeune femme découvert près de la gare de Cagnes-sur-Mer (Alpes-Maritimes) n’a pas pu être identifié ce samedi. Son visage serait très abîmé par des coups.

Ce sont des passants qui ont alerté la police, ce samedi, persuadés d’avoir aperçu un pied qui dépassait d’un tas d’immondices. Dans une impasse près de la gare de Cagnes-sur-Mer, les policiers ont effectivement découvert le corps sans vie d’une femme.

[…]

France 3

 

Rentrée littéraire : la revanche de la France périphérique
L’Haÿ-les-Roses (94) : un mort et un blessé dans une fusillade

Commentaires

Accueil
Menu