Plein ecran

Lallement (Préfet de police) : «Je préfère être très clair: Paris n’est pas une ville ouverte pendant le G7»

23/08

La mobilisation massive des forces de l’ordre pour le sommet du G7 qui s’ouvre samedi à Biarritz n’empêchera pas la sécurisation de Paris, qui a été le théâtre de manifestations de «gilets jaunes» parfois émaillées de violences, a assuré vendredi le préfet de police Didier Lallement. Des appels appelant les Giles jaunes à manifester samedi 24 août à Paris ont été lancés sur les réseaux sociaux.

«J’ai vu et lu sur un certain nombre de réseaux que l’ensemble des forces de sécurité était à Biarritz. (…) Nous sommes 42.000 à la préfecture de police et même si j’ai, à la demande du ministre de l’Intérieur, envoyé des renforts à Biarritz, nous serons tout à fait présents pour la sécurité des Parisiens et Parisiennes», a-t-il insisté. «Nous serons en capacité de dissuader ceux qui envisageraient de manifester de façon irrégulière. Mais plus que des manifestations, ce qui me préoccupe, c’est la lutte contre le terrorisme. La menace est permanente, nous sommes vigilants», a-t-il dit.

«Plus de 1000 fonctionnaires et policiers seront mobilisés demain comme ils l’ont été tous les week-end du mois d’août et du mois de juillet (…) Je préfère être très clair: Paris n’est pas une ville ouverte pendant le G7, elle sera surveillée», a insisté le préfet de police. […]

Le Figaro

Sarthe (72) : des réfugiés au secours des arboriculteurs pour la cueillette des pommes
La France va accueillir 150 des 356 migrants de l’Ocean Viking

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu