Plein ecran

Marseille : deux touristes victimes d’une agression homophobe, Mounir Z. et Nordine B. condamnés

19/08

Qu’est-ce que vous faites ? Vous êtes ensemble ? » La question fuse. Elle frise l’indiscrétion et respire l’intolérance. Ceux qui la prononcent ne semblent pas aimer les homosexuels. Assis sur un même banc, à quelques pas de l’hôtel de ville, sur le Vieux-Port, le 28 juillet, les deux victimes ciblées sont deux hommes, un Mexicain et un Britannique. Un coup part. Il achève sa course sur le nez du Britannique. « Vous appelez la police ! Vous êtes des pédés », lance l’un des agresseurs, tandis que l’autre empoigne ses parties génitales. Suivront quelques autres amabilités peu élégantes.

Interpellés il y a quelques jours, les deux hommes n’auront de cesse de nier. « On n’avait rien contre ces deux personnes », s’est défendu Mounir Zeklal, 34 ans, tandis que Nordine Benslimane, 23 ans, pleure : « J’ai rien fait. Je travaille ». « J’ai l’impression qu’on veut faire de mes clients les VRP de l’homophobie », proteste l’avocat des deux prévenus, Me Toumi Khendoudi.

[…]

Nordine Benslimane, une peine de 12 mois de prison ferme assortie d’un maintien en détention, ce dernier faisant déjà l’objet d’une ordonnance de quitter le territoire français.

Quant à Mounir Zeklal, il a écopé de la même peine mais assortie d’un stage de citoyenneté. Sous certaines réserves, il ne devrait pas rentrer en détention, sa peine étant aménageable.

La Provence

 

Marseille : marche blanche pour Mickaël, tabassé à mort "par plusieurs individus"
Open Arms : "si ça continue comme ça, je préfère rentrer en Algérie" déclare un migrant à bord du bateau

Derniers articles

Commentaires

Accueil
Menu