Plein ecran

Open Arms : « si ça continue comme ça, je préfère rentrer en Algérie » déclare un migrant à bord du bateau

19/08


Le sort des migrants à bord du bateau Open Arms est toujours incertain. L’ONG humanitaire semble avoir rejeté ce lundi une nouvelle offre de l’Espagne d’accueillir les réfugiés dans un port des Baléares. Ce dimanche, c’est à Algérisas, dans l’extrême sud du pays, que Madrid proposait de recevoir les migrants.

Mais Open Arms explique maintenant qu’il n’est pas possible de faire « trois jours de navigation dans des conditions climatiques hostiles » jusqu’à l’Espagne, alors même que le bateau se trouve à 800m des côtes de Lampedusa.

Rome a assuré dimanche soir que les garde-côtes italiens étaient « prêts à accompagner l’ONG vers les Baléares, avec tout le soutien technique nécessaire ».

Après plus de deux semaines en Méditerranée, se trouvent toujours à bord 107 migrants, dont deux enfants, venus principalement d’Afrique sub-saharienne et du Maghreb. Samedi 27 mineurs ont pu débarquer en Italie.

Un accord entre pays européens prévoit de répartir immédiatement après leur débarquement ces migrants entre la France, l’Allemagne, le Luxembourg, le Portugal, la Roumanie et l’Espagne.

Matteo Salvini a déclaré dans un tweet qu’il n »‘abandonnerait pas ». Mais à bord du bateau, c’est une « torture qui continue » pour les migrants, selon un prêtre italien qui leur a rendu visite.

Euronews

Marseille : deux touristes victimes d'une agression homophobe, Mounir Z. et Nordine B. condamnés
Var : 4 cloches volées dans des chapelles depuis la mi-juillet

Derniers articles

Commentaires

Accueil
Menu