Plein ecran

«Gilets jaunes» à Lyon : 8 mois ferme pour avoir caillassé une camionnette de police lors de l’acte 14

20/07

Un « gilet jaune » de 22 ans a été condamné, vendredi, à huit mois de prison ferme aménageables pour le caillassage d’un fourgon de police à Lyon, lors de la manifestation de l’acte 14 des « gilets jaunes », le 16 février. D’autres « gilets jaunes » ont eux été condamnés pour avoir incendié des radars automatiques de vitesse.

L’homme en question, un animateur périscolaire, avait été repéré sur une vidéo, en juin, puis avait été jugé pour complicité de violence en réunion sur un fonctionnaire de police avec usage d’une arme. Il avait déjà été jugé pour des violences en 2016, lors des manifestions contre la loi El Khomri. Vendredi, avant le délibéré, l’accusé a renouvelé ses excuses aux policiers qui se trouvaient dans la camionnette : «Je ne sais pas ce qu’il m’a pris, je ne peux pas me mettre à votre place.»

news.yahoo

Avignon (84) : les Ballets nationaux africains renaissent au Festival
Paris. « Gilets jaunes » : le jour où les quartiers chics ont eu peur

Commentaires

X
Accueil
Menu