Plein ecran

Toulouse : un policier de 35 ans tabassé à mort alors qu’il défendait une femme (MàJ : Rachid, complice présumé, remis en liberté)

07/08

07/08/2019

« Il n’y a pas une seconde sans que je pense à cette nuit-là mais je n’ai rien à faire à trois dans une cellule de 9 mètres carrés », a expliqué ce père de famille, ce mardi, aux magistrats. Entendu. La Chambre de l’instruction a rendu son arrêt : Rachid, 39 ans, sera libéré sous contrôle judiciaire en attendant que l’instruction se poursuive.

(…) La Dépêche


06/08/2019

Ce mardi midi, les avocats de Rachid -père de 3 enfants et fonctionnaire depuis 15 ans à la mairie de Colomiers-, impliqué dans la bagarre qui a coûté la vie d’un policier toulousain en civil, ont sollicité une remise en liberté de leur client.

(…) La Dépêche


20/07/2019

Un policier âgé de 35 ans, qui n’était pas en service, est mort après avoir été roué de coups sur le parking de la discothèque toulousaine Esmeralda, dans la nuit de vendredi à samedi. Plusieurs personnes ont été placées en garde à vue.

La police a été alertée vers 5h25 par les pompiers pour une personne en arrêt cardio-respiratoire près de la discothèque Esmeralda, à moins de 10 km du centre de Toulouse, a indiqué à nos confrères de l’AFP une autre source proche du dossier. Le gardien de la paix n’a pas pu être ranimé par les secours et est rapidement décédé, a-t-on précisé. Sur Twitter, le syndicat Unité SGP Police a rendu hommage à Benjamin, « tragiquement disparu dans une rixe à Toulouse. »

Selon nos informations, l’employée d’une friterie aurait été importunée par un groupe de jeunes pour une histoire de file d’attente. Le policier de 35 ans se serait alors interposé et aurait été roué de coups, de poings et de pieds, par deux hommes qui « l’ont fait chuter et sa tête a lourdement heurté le sol ». Ses agresseurs ont ensuite pris la fuite dans une voiture dont l’immatriculation a pu être relevée par des témoins, selon La Dépêche.

Ce samedi matin, vers 8 heures, les experts scientifiques étaient encore sur les lieux pour geler la scène de ce qui est désormais un crime. Un meurtre, c’est certain. Ou un assassinat ? Selon plusieurs sources, la victime connaissait son agresseur principal. Mais était-ce dans le cadre de ses fonctions de policier officiant notamment aux Izards, un quartier tristement célèbre pour son trafic de produits illicites ? Ou était-ce à titre personnel ? Seule l’enquête de la PJ pourra le déterminer

Il allait être papa. Benjamin K., 35 ans, aurait dû devenir père de famille d’ici peu. Le décès brutal de ce jeune homme de 35 ans plonge sa compagne, sa famille, son entourage et ses collègues dans une douleur indicible. En poste depuis un an à la brigade spécialisée de terrain nord (BST), il était basé au commissariat de La Vache. Il travaillait notamment dans le quartier des Izards, l’un des secteurs les plus sensibles de la Ville rose. (…) Ce grand gaillard qui mesurait 1,85m était notamment un fana de musculation selon certains de ses collègues. Ce samedi, il a vraisemblablement été attaqué par-derrière.

LCI / La Dépêche

Cinéma: «Atlantique», grand prix du festival de Cannes 2019, une sorte de Roméo et Juliette noir
Méditerranée : l'Italie refuse de laisser débarquer 124 migrants de l'Open Arms (MàJ : refusé à Malte)

Commentaires

X
Accueil
Menu