Plein ecran

Cameroun : un réfugié, futur ingénieur, rêve de créer des véhicules 100 % camerounais, en travaillant chez les Blancs

19/07

[…] Bless (ou Blaise) Awah Chi, 17 ans, est un adolescent aux doigts d’or y fabrique de toute pièce des engins originaux. Une pelleteuse petit modèle jaune pétard suivie d’un petit camion benne bleu azur. Puis un char, coincé entre un avion et un jet privé. A New Bell, quartier populaire de Douala, la capitale économique du Cameroun, ces véhicules de contre-plaqué et de carton, alimentés de batteries et de petits moteurs, attirent une foule autour d’un timide jeune garçon concentré sur la manipulation de son tableau de bord.

[…] Avec une boîte de sardine vide et des baguettes en bois, il construit sa première voiture, qu’il fait rouler à l’aide d’une ficelle. […] Il passe au bambou, puis au contre-plaqué et au carton. Au fil des années, il s’améliore, modifie, remodèle, peint, jusqu’au jour où il entend voler un appareil dans le ciel. Son frère lui explique qu’il s’agit d’un avion et lui montre des photos sur ordinateur. Bless se met au travail et, au bout de quelques jours, il en a fait un en carton, suivi d’un jet et d’un hélicoptère. […] « Ce que Bless fait est extraordinaire. Même des enseignants de mécanique ne font pas la moitié de ce qu’il accomplit. C’est pourquoi je l’ai toujours encouragé, en lui fournissant tout le matériel nécessaire », explique Derick Awah Nkeng, son frère aîné, réfugié comme lui à Douala.

[…] Chi veut « simplifier » la vie aux Camerounais. Alors, il s’est mis à la fabrication de robots : ceux qui pillent du mil, une pelleteuse avec robot incorporé… Il pense à fabriquer engins qui pourront remplacer les hommes sur les chantiers de construction, dans les menuiseries. Bless Chi n’a d’ailleurs qu’un seul rêve : achever ses études et intégrer une grande entreprise européenne ou américaine où il pourra mieux se perfectionner pour, enfin rentrer construire une usine au Cameroun. […]

Le Monde/a>


Pour aller plus loin (attention: vidéo en VO)

Marseille: Le diocèse réclame l'expulsion des migrants du squat de Saint-Just (MàJ : la justice octroie un délai de 6 mois aux migrants)
14 Juillet à Paris : un homme est mort après un mouvement de foule durant le feu d'artifice

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu