Plein ecran

Chaillac (36) : harcelé et menacé de mort par une bande, le maître-nageur « terrorisé » démissionne et s’enfuit dans la nuit

19/07

Harcelé et menacé par une bande du coin, le jeune maître-nageur du lac de la Roche-Gaudon de Chaillac, dans l’Indre, a décidé de démissionner quinze jours après son arrivée. Le maire de Chaillac, Gérard Mayaud, est en colère.

Le cadre est paradisiaque. Mais pour le jeune maître-nageur qui y travaillait depuis le 1er juillet dernier, le plan d’eau communal de la Roche-Gaudon à Chaillac, est rapidement devenu un véritable enfer. Terrorisé depuis son arrivée « par quatre ou cinq abrutis du coin », suivant l’expression ulcérée du maire de Chaillac, Gérard Mayaud, le garçon âgé de 20 ans, a finalement été obligé de prendre la fuite pour rejoindre sa région parisienne natale. Lui qui avait jusqu’alors donné entière satisfaction.

Inutile de préciser que Gérard Mayaud est un élu très en colère. Et il se demande vraiment ce qu’attendent les gendarmes pour intervenir. « Notre maître-nageur est allé porter plainte à la gendarmerie comme nous lui avions demandé de le faire. Les gars qui s’en prenaient à lui, tous défavorablement connus de la justice, l’ont appris je ne sais comment et sont venus mardi soir le menacer de mort sur le site. Il a même fallu que j’intervienne pour éviter le pire. »

Le jeune homme, à bout de nerf, s’est enfui dans la nuit. « Vous vous rendez compte ? Menacé de mort, à Chaillac, qui devrait être un havre de paix. Après çà, on peut parler d’attractivité du territoire… »

« Va t-il falloir embaucher des vigiles avec des chiens pour assurer la tranquillité des baigneurs ? Non, vraiment, rien ne va plus… »

La Nouvelle République

14 Juillet à Paris : un homme est mort après un mouvement de foule durant le feu d'artifice
Un migrant décapité par un passeur entre le Maroc et l'Espagne

Commentaires

X
Accueil
Menu