Plein ecran

Mexique : 15.000 soldats déployés à la frontière avec les États-Unis pour stopper les migrants

26/06

Le Mexique avait promis d’intensifier ses efforts, dans le cadre d’un accord conclu avec Washington pour éviter des sanctions commerciales.

Le Mexique a déployé près de 15.000 policiers et militaires à sa frontière avec les Etats-Unis dans le cadre de l’accord conclu avec Washington pour freiner l’immigration illégale, a annoncé lundi le ministre de la Défense, Luis Cresencio Sandoval.

« Nous avons un déploiement total, entre la Garde nationale et les membres de l’armée, de près de 15.000 hommes dans le nord du pays », a déclaré le ministre lors d’une conférence de presse en compagnie du président mexicain Andres Manuel Lopez Obrador.

Interrogé sur la possibilité pour l’armée et la Garde nationale – composée de militaires et de policiers fédéraux – non seulement d’intercepter des migrants pendant leur traversée du territoire mexicain mais aussi de les arrêter lorsqu’ils tentent de traverser la frontière avec les États-Unis, le ministre a répondu par l’affirmative. « Considérant que la migration (clandestine) n’est pas un crime, mais un délit administratif, nous les arrêtons et les remettons à la disposition des autorités » migratoires, a indiqué le ministre.

20minutes.fr

USA : non, le premier président n'était pas noir
Orly (94) : un agent de la mairie agressé en tentant de refermer une bouche à incendie

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu