Plein ecran

États-Unis : Un homme arrêté pour tentative de meurtre et viol «C’était une fille blanche. Elle le méritait parce que nous étions victimes de l’esclavage»

20/06

Un homme noir en liberté conditionnelle, a été arrêté pour avoir violé et frappé une femme blanche sur le toit de son appartement du Bronx. Il aurait dit à un témoin qu’elle méritait l’attaque brutale à cause de l’esclavage, selon des documents de la cour.

«C’était une fille blanche.  Elle le méritait parce que nous, les minorités, étions victimes de l’esclavage », aurait déclaré Temar Bishop, 23 ans, à quelqu’un qui aurait vu la femme ensanglantée après les agressions, selon une plainte au pénal.

«C’est ce qu’ils nous faisaient.  C’est ce qu’ils nous ont fait pendant l’esclavage.  Ils nous battaient et nous fouettaient.

Temar Bishop, 23 ans, a été arrêté par les autorités vendredi en Virginie sur un ensemble d’accusations liées à l’agression commise au petit matin du 1er juin, que les autorités ont qualifiée de crime de haine, selon les autorités.

La jeune femme âgé de 20 ans a rencontré Bishop, qui était en liberté conditionnelle après avoir purgé un peu plus d’un an de prison pour vol, vers 5 heures du matin. Il l’a rejoint sur le toit du bâtiment de logements publics de l’avenue Alexander, près de la 137ème rue est, à Mott Haven.

Bishop lui aurait donné des coups de poing à plusieurs reprises avant de la violer, puis aurait poursuivi son agression, lui donnant des coups de pied à la tête et au corps jusqu’à ce qu’elle tombe inconsciente, ont déclaré des policiers.

Il a ensuite pris la fuite mais est revenu avec le témoin (dont le nom n’a pas été divulgué), qui a vu la femme «allongée sur le toit avec du sang couvrant son visage», et aurait ensuite fait des remarques sur l’esclavage, selon des documents judiciaires.

La femme a été soignée dans un hôpital de la région pour plusieurs blessures, notamment un nez cassé et des dents cassées.  Elle était également en train de «vomir du sang», affirme la plainte.

Des sources policières avaient précédemment déclaré à The Post qu’un enquêteur de la division spéciale des victimes avait qualifié l’attaque de «l’une des pires qu’il ait jamais vues».

Bishop a été inculpé de deux chefs d’agression sexuelle prédatrice, de tentative de meurtre, de viol, de deux chefs d’agression, de sévices sexuels, de voies de fait et d’un crime de haine.

Il a été traduit devant le tribunal du Bronx samedi, où il a été condamné à une peine provisoire, a déclaré une porte-parole du bureau du procureur du district de Bronx.

Traduction Fdesouche

Nypost

Afrique du Sud : le meurtre d'un fermier blanc ravive encore les tensions raciales
Paris : le 17ème face aux bandes de "jeunes"

Derniers articles

Commentaires

Accueil
Menu