Plein ecran

Compiègne (60) : une école pour que les migrants apprennent le français

19/06

Dans leurs pays, ils étaient professeur de Chimie, journaliste, ouvrier en BTP ou chauffeur de taxi. Certains ont fui la guerre, les persécutions religieuses ou la menace d’une excision pour trouver un répit en France. Au Centre ressource lecture (CRL) de Compiègne, plus de 220 étrangers (65 nationalités) retournent à l’école pour apprendre le français, et les migrants sont de plus en plus nombreux.

« En France, les soins et les écoles sont gratuits, contrairement à l’Angleterre, et dans l’Oise, il y a de nombreuses structures » , note Solange Dumay, la cofondatrice du CRL. Cette année, 100 % des inscrits au Diplôme d’étude en langue française (Delf), soit 37 personnes, l’ont décroché. Ils pourront ensuite obtenir une carte de séjour, la nationalité française et un travail. […]

Cet Afghan est arrivé il y a 3 ans et a trouvé une mission dans le bâtiment. «J’ai une femme et deux enfants en bas âge, on ne pouvait plus rester au pays. Avec Daech, c’était trop dangereux. » […]

news.yahoo

Affaire des écoutes : Nicolas Sarkozy sera bien jugé pour corruption
L'examen de la proposition de loi sur la lutte « contre la haine sur internet » débute aujourd'hui à l'Assemblée nationale (MàJ)

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu