Plein ecran

Syrie. Un djihadiste et ses deux épouses expulsés de Turquie. L’homme incarcéré, les deux femmes remises en liberté

17/06

Un djihadiste et ses deux compagnes soupçonnés d’avoir séjourné en Syrie ont été mis en examen à Paris par un juge antiterroriste, quelques jours après leur transfert depuis la Turquie avec leurs neuf enfants mineurs et leur remise mardi aux autorités françaises. Les trois adultes, un homme de 35 ans et deux femmes, dont l’une de 36 ans, sont suspectés d’avoir séjourné courant 2013 et 2014 en Syrie dans les territoires occupés par les organisations djihadistes.

Placés en garde à vue à leur arrivée en France, ils ont été présentés en fin de semaine à un magistrat qui les a mis en examen pour « association de malfaiteurs terroriste criminelle ». L’homme a été placé en détention provisoire et les deux femmes ont été remises en liberté sous contrôle judiciaire. À leur arrivée sur le sol français, les enfants ont été immédiatement placés par le parquet de Bobigny (Seine-Saint-Denis) et pris en charge par l’aide sociale à l’enfance du département.

Cette opération de transfert, distincte des rapatriements au cas par cas d’enfants en provenance du Kurdistan syrien, s’inscrit dans le cadre des expulsions régulières des djihadistes par la Turquie. Fin mai 2019, les autorités françaises avaient enregistré le retour de 277 revenants.

(…) Le Point

La France met au point un laser capable d'anéantir un satellite proprement
Versailles (78) : la présidente de la cour d'assises blessée par un tir de LBD à son domicile

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu