Plein ecran

Gilets jaunes : Bernard Lavilliers dénonce le « poujadisme » du mouvement

20/04

Le chanteur, soutien du mouvement social en novembre, affirme ne pas voir d’alternative à Emmanuel Macron.

Un nouvel artiste qui désapprouve les Gilets jaunes. Le chanteur Bernard Lavilliers a évoqué sa crainte de voir le mouvement, qui en sera bientôt à sa 23e semaine de contestation, virer vers l’extrême droite.

« Au début, j’ai signé derrière eux », confie l’artiste installé à Buenos Aires, en Argentine. « Mais là, ça vire au poujadisme. Et on sait où le poujadisme mène : au Front national. » Dans son portrait, le musicien – auparavant décrit comme un soutien de Jean-Luc Mélenchon – déclare « plutôt bien aimer Macron, même s’il est entouré d’une bande de stagiaires. Mais à part lui, je ne vois aucune autre alternative ».

(…) « Ce qui compte, c’est d’être du côté du peuple », défend l’artiste.

(…) Le Parisien

Moissy-Cramayel (77). Tabassage d'un mineur par huit individus : 12 mois de prison ferme pour l'un des agresseurs (le seul majeur)
Canada : il écrase mortellement un cycliste et invoque le racisme de la police pour se justifier d'avoir détruit les preuves. Il échappe à la prison

Derniers articles

Commentaires

Accueil
Menu