Plein ecran

Notre-Dame. François-Xavier Bellamy regrette que Macron n’ait « pas eu un mot » pour les catholiques

19/04

 

Le chef de file Les Républicains pour les élections européennes a regretté ce vendredi 19 avril que le chef de l’État n’ait pas évoqué les chrétiens lors de son discours après l’incendie de Notre-Dame de Paris, mardi.

François-Xavier Bellamy, tête de liste des Républicains (LR) pour les élections européennes, a regretté vendredi qu’Emmanuel Macron, dans son adresse à la nation, et Christophe Castaner n’aient « pas eu un mot pour parler aux chrétiens, aux catholiques », après l’incendie de Notre-Dame de Paris.

« C’est une très belle chose que le président de la République vienne se saisir de cette question, montrer au nom de toute la nation que nous devons nous engager dans ce travail de restauration » de la cathédrale, a estimé François-Xavier Bellamy sur France 2.

« Je regrette simplement […] que le président de la République, dans son allocution depuis l’Élysée (mardi, NDLR), comme Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur et ministre des Cultes, (jeudi) à Paris, n’aient pas eu un mot pour parler aux chrétiens, aux catholiques, au cœur de ce moment si singulier pour eux, au cœur de cette épreuve qu’ils traversent », a poursuivi l’élu de Versailles.

Marseille : Eric Zemmour pour la première fois à une conférence-débat organisée par le RN ( MàJ : vidéo intégrale)
Cent migrants dans son jardin

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu