Plein ecran

États-Unis : de plus en plus de quartiers aisés et blancs créent leur propre district scolaire, afin d’échapper à la mixité raciale

18/04

États-Unis. Au cours des deux dernières décennies, 128 communautés ont eu une idée simple : créer leur propre district scolaire.

Pour beaucoup d’entre eux, l’objectif sous-jacent est de tracer une barrière juridique entre leur communauté et les communautés plus pauvres.

(…) En 2017, j’ai écrit sur la façon dont un nombre surprenant de ces efforts ont réussi. Depuis lors, 11 autres communautés ont fait sécession de leur district d’origine, selon un rapport d’EdBuild. Seize autres communautés sont actuellement en train d’essayer de faire sécession. Et deux États – l’Indiana et la Caroline du Nord – ont facilité la création de districts par ces communautés.

« C’est une tendance inquiétante. Nous voyons les législateurs rendre cela ouvertement admissible », a déclaré Rebecca Sibilia, PDG d’EdBuild.

La sécession scolaire est l’un des exemples les plus éclatants de communautés de riches qui utilisent leur influence politique pour exclure les autres. Et comme l’écrivait en 2017 Nikole Hannah-Jones, éminente spécialiste de la ségrégation scolaire, « les sécessions scolaires, du moins dans le Sud, trouvent leurs racines dans un arsenal d’outils que les communautés blanches ont déployés pour résister au mandat de déségrégation raciale du gouvernement Brown ».

(…) En 2017, j’ai écrit au sujet d’une communauté appelée Gardendale, qui a pris des mesures pour quitter le district de Jefferson County, en Alabama. Gardendale est un quartier plus riche et beaucoup plus blanc que le reste du comté de Jefferson – et huit autres communautés avaient réussi à faire sécession du comté de Jefferson, de sorte que Gardendale était juste la suivante sur la liste.

Au début, il semblait que Gardendale pourrait créer son propre district. Une juge, Madeline Haikala, a déclaré que même si Gardendale avait agi dans le but d’exclure les enfants noirs, la création du nouveau district pouvait continuer. Toutefois, une cour d’appel a déclaré que Haikala n’aurait pas dû permettre à la sécession d’aller de l’avant, puisqu’il y avait une intention discriminatoire.

(…) En 1974, la Cour a statué dans l’affaire Milliken contre Bradley que les districts scolaires n’étaient pas tenus de participer à un programme d’intégration raciale, à moins de l’existence d’une intention raciste dans le tracé de ces districts. En d’autres termes, si vous ne vouliez pas aller à l’école avec certaines personnes dans votre district, vous n’aviez qu’à trouver un moyen de mettre une ligne de démarcation entre vous et eux.

Et c’est à peu près ce qu’était le « White flight ». Les familles blanches, qui ne voulaient pas que leurs enfants aillent à l’école avec des enfants noirs, ont déménagé dans les banlieues – et le gouvernement a financé la construction de ces banlieues chics exclusivement blanches.

(…) Vox

La Cocarde Étudiante demande que cesse le financement public de l'UNEF
"Il y a une augmentation de groupes et initiatives liés au salafisme" en Belgique

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu