Plein ecran

Accusé de harcèlement sexuel , Thomas Guénolé rompt violemment avec La France insoumise : « C’est une dictature »

18/04

 

C’est une rupture violente. Dans un long communiqué envoyé jeudi 18 avril au matin, le politologue Thomas Guénolé, qui était candidat sur la liste de La France insoumise (LFI) pour les élections européennes, a annoncé qu’il claquait la porte. Avec fracas. Un départ qui survient alors que M. Guénolé fait face à une procédure interne après des « faits pouvant s’apparenter à du harcèlement sexuel » qu’il dément formellement. (…)

Incroyable vue zoomable de Notre-Dame
Aix-en-Provence (13) : place Richelme, le couperet est tombé sur les cafetiers qui employaient des migrants en situation irrégulière

Commentaires

X
Accueil
Menu