Plein ecran

La députée Sonia Krimi menacée de mort après un incident diplomatique avec la Turquie

13/04

Le ton monte entre Paris et Ankara. La députée Sonia Krimi était en déplacement en Turquie vendredi 12 avril en tant que membre titulaire de l’Assemblée parlementaire de l’Otan. Mais à l’ouverture de la réunion de l’Assemblée de l’Otan à Antalya, le président du parlement turc Mustafa Sentop a attaqué la France, l’accusant de « manipuler l’histoire » et la tenant pour responsable des massacres commis en Algérie à l’époque coloniale et au Rwanda.

Sonia Krimi s’est dite choquée par ces propos.

Le chef de la diplomatie turque Mevlut Cavusoglu s’en est pris violemment de son côté à la France :

« En termes de génocide et d’histoire, la France est bien le dernier pays à pouvoir donner des leçons à la Turquie parce que nous n’avons pas oublié ce qu’il s’est passé au Rwanda et en Algérie. Vous pouvez continuer à regarder les choses de haut mais nous continuerons à vous remettre à votre place de cette façon ».

Sonia Krimi et la délégation française ont quitté la salle en signe de protestation. Dans un facebook, la députée dénonce une campagne de fake news internationale, un révisionnisme historique mâtinée de racisme.

« On me ramène à mes origines tunisiennes, je note des points communs entre les thèses de l’extrême-droite et le parti islamo-conservateur turque »

(…) Une photo d’armes à feu et de balles a été postée sur Twitter par un certain Ali (anonyme, forcément) en réponse à Sonia Krimi, la menaçant ainsi de mort. Ce compte Twitter n’a été créé qu’en mars dernier et ne compte pas d’autres posts.

(…) France 3

Bry-sur-Marne (94) : un jeune élu dénonce l'arrivée de 100 migrants prévue demain dans sa commune
Marseille. Un homme d'une vingtaine d'années tué par balles (MàJ : Nouvelle fusillade : 2 blessés, dont un mineur de 14 ans avec pronostic vital engagé)

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu