Plein ecran

Saint Quentin (02). Relaxés par le tribunal, les Roumains repartent avec 1.600 € de champagne qu’ils avaient volé

12/04

Interpellés après avoir visité trois Auchan de la région, trois hommes et une femme d’origine roumaine n’avaient que peu d’arguments pour expliquer la présence dans le coffre de leur véhicule des bouteilles d’alcool signalées volées. Sauf que dans la précipitation, les gendarmes de la compagnie de Saint-Quentin ont commis plusieurs impairs. Notamment au moment de la notification des droits des suspects lors de leur placement en garde à vue.

Ne parlant pas français, il a fallu l’intervention d’un interprète qui n’a pu se déplacer que le lendemain matin, soit douze heures plus tard. Me Lavalois et Me Berthelot n’ont pas manqué de s’engouffrer dans la brèche et de déposer une exception de nullité… accordée par le tribunal correctionnel. Jugées illégales, la garde à vue comme les auditions et la perquisition dans le véhicule n’ont donc pas pu être utilisées contre les prévenus qui ne s’attendaient pas à pareille offrande.

Dès lors, pourquoi s’embarrasser à répondre aux questions du tribunal ? C’est la tactique adoptée avec succès par trois des quatre suspects qui ont usé de leur droit à garder le silence devant des magistrats dépités.

(…) Ils auront donc de quoi fêter leur improbable liberté avec les 1 600 euros d’alcool volatilisé des trois Auchan.

(…) Courrier Picard

Le sultan du Brunei, qui a instauré la charia, est grand-croix de la Légion d’honneur, la plus grande distinction de France
Choisir entre un établissement public ou privé, un cas de conscience pour certains parents

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu