Plein ecran

Afrobaromètre : près de 40 % des 1,3 milliards d’Africains songent à émigrer, plus d’un quart des migrants potentiels veulent venir en Europe

31/03

Dans la plupart des pays africains, une part importante de la population pense à émigrer, principalement pour des raisons économiques. Selon un sondage d’Afrobaromètre, une moyenne de près de quatre habitants sur 10 (37 %) envisage d’émigrer. 18 pour cent ont indiqué y avoir « intensément » réfléchi. Le réseau de recherches panafricain Afrobaromètre a interrogé à ce sujet, ces deux dernières années, prés de 46 000 Africains de 34 pays.

La tendance à vouloir émigrer est plus forte chez les hommes (40 %) que chez les femmes (33 %). Ce sont surtout les jeunes qui sont prêts à tourner le dos à leurs patries. Parmi les 18 à 25 ans, près d’un sur d’eux y songe. Ces émigrants potentiels ne sont pas les plus pauvres, mais plutôt ceux qui ont une meilleure formation, et ce sont plutôt des citadins que des ruraux. Leur motivation principale est la recherche d’un travail (44 pour cent), ainsi que l’espoir d’échapper à une situation économique difficile (29 pour cent).

Parmi les émigrants potentiels, un sur dix a déjà fait des plans concrets et des préparatifs, selon les résultats du sondage d’Afrobaromètre. Ce ne sont certes que 3 % de la population, écrivent les chercheurs. « Mais cela correspond en valeur absolue à un nombre très important de migrants potentiels », ajoutent-ils. […] D’environ 1,3 milliards d’habitants aujourd’hui, la population de l’Afrique doit doubler d’ici 2050 selon les estimations de l’ONU. Un pourcentage de 3 pour cent correspond actuellement à environ 40 millions de personnes.

Interrogés sur leurs pays de destination, plus d’un tiers des migrants potentiels ont répondu qu’ils voulaient rester dans leur région. Plus d’un quart (27 pour cent) souhaitent se rendre en Europe, un peu moins (22 pour cent) en Amérique du Nord. […]

(Traduction Fdesouche)

FAZ

Pickpockets du métro : les mineurs échappent souvent à la Justice et ne peuvent être reconduits à la frontière, les policiers démunis
Jean-François, militant macroniste : "La valeur du progressisme, c’est la vérité (...) La France n’est pas un grand pays"

Commentaires

Accueil
Menu
X