Plein ecran

Bochum (All.) : La police s’alarme du nombre d’attaques au couteau « Les auteurs sont souvent des réfugiés ou des immigrés. »

19/01

Les attaques à coups de couteaux mettant la vie en danger sont de plus en plus fréquentes à Bochum. C’est ce que déclare la police. […]

Les chiffres le confirment : en moyenne, 25 brigades criminelles sont mises sur pied chaque année. L’année dernière il y en a eu 43, dont 25 attaques au couteau pouvant être mortelles.

Selon M. Dickel, responsable des forces de police chargées d’enquête en matière de crime, les auteurs de ces actes sont souvent des individus d’origine réfugiée ou issues de l’immigration : soit parce qu’ils ont moins confiance dans la police, qu’ils ont été eux-mêmes victimes ou qu’ils appartiennent à une culture où l’on porte un couteau.

[…]

A présent, la police veut y remédier. La brigade criminelle de Bochum a lancé la campagne « C’est mieux sans couteau. » dans les écoles. L’objectif est d’apprendre aux élèves à résoudre les conflits sans violence.

Derwesten.de

La Mairie de Paris accorde 3000€ de subvention à une association indigéniste (MàJ : elle aurait aussi touché 210 900€ de subventions d'autres organismes)
Marseille : les dealers s'opposent aux manifestations des Gilets Jaunes car elles perturbent leur trafic

Commentaires

X
Accueil
Menu