Plein ecran

Emmanuel Macron essuie de lourdes critiques pour ses propos sur les pauvres « qui déconnent » (MàJ)

Jan
2019

16/01/19


15/01/19

Offensif, mordant, retrouvant des accents de campagne électorale, Emmanuel Macron a répondu point par point, aux élus, pendant de longues heures. S’il a défendu la suppression de l’ISF et la hausse de la CSG, il s’est montré, en revanche, un peu ouvert sur la limitation de vitesse à 80 km/h et la possibilité de rendre aux communes la délivrance des cartes d’identité […]

Ce déplacement était la première sortie en région d’Emmanuel Macron depuis un mois. Malgré les nombreux barrages de sécurité, environ 200 Gilets jaunes ont réussi à se rassembler dans le village de Grand-Bourgtheroulde.

Avant de se rendre sur place, le chef de l’Etat avait assisté au conseil municipal du village normand de Gasny dans la matinée. Hors caméra, le Président a prononcé une petite phrase qui fait, une nouvelle fois, polémique : « Les personnes en situation de pauvreté, on va davantage les responsabiliser, car il y en a qui font bien et il y en a qui déconnent« .

ladepeche.fr

Immigration : Les demandes d’asile augmentent en France, +22% en 2018. 250.550 titres de séjour ont été accordés en 2018 (MàJ)
Nordine (Gilet Jaune) pas convaincu par le Grand Débat : «Notre première demande c'est la démission de Macron, même pas une dissolution, on ne veut plus de ce monsieur. Il faut qu'il s'en aille.»

Commentaires

Accueil
Menu