Plein ecran

Maroc : deux touristes européennes égorgées et décapitées (MàJ : Nouvelles révélations)

Déc
2018

28/12/2018

Au fur et à mesure que l’enquête avance, des révélations se font sur le parcours du chef de la cellule qui a perpétré le double meurtre d’Imlil.

Le chef de la cellule terroriste qui a commis le double meurtre dont ont été victimes deux jeunes touristes scandinaves à Imlil, près de Marrakech, était sous surveillance. L’information fait la Une du quotidien Al Ahdath Al Maghribia dans sa livraison du vendredi 28 novembre.

[…]

les autorités locales avaient informé les services concernés des mouvements du chef de la cellule et ses tentatives de devenir imam dans des mosquées, avec pour objectif de recruter des jeunes qui épouseraient son idéologie radicale. La même source ajoute que le terrain de chasse privilégié de ce chef, déjà connu pour être un salafiste, était la périphérie de Marrakech et les villages avoisinants.

[…]

Al Ahdath Al Maghribia ajoute que le chef de la cellule se déplaçait souvent en compagnie de deux personnes qui, elles-mêmes, avaient été des imams dans les mêmes mosquées où il a été vu. Du coup, les enquêteurs les soupçonnent d’avoir également tenté de recruter des personnes pour renforcer la cellule, voire de les envoyer renforcer les rangs de Daech.

La publication revient également sur les antécédents connus de ce chef de cellule, qui avait été arrêté en mai 2014 après avoir tenté de quitter le territoire national pour rejoindre les zones de conflits contrôlées par Daech. Dès son déménagement dans la commune rurale de Harbile, dans la région de Marrakech, en décembre 2015, les autorités locales l’avaient «fiché» comme étant un salafiste notoire. Il a cependant dû quitter son domicile en raison d’un conflit avec les habitants de son village, notamment avec une famille qui aurait refusé de lui marier une de ses filles.

[…]

Le 360 d’après une publication du Al Ahdath Al Maghribia

23/12/2018

Norvège – Des centaines de personnes originaires de la ville natale de l’une des étudiantes scandinaves assassinées au Maroc ont organisé une procession aux flambeaux en signe de solidarité avec les familles des victimes.

Entre 500 et 1000 personnes de Bryne en Norvège, où Maren Ueland a grandi, ont marché dans les rues de la ville côtière vendredi soir.

Les parents, les amis et d’autres membres de la famille de la jeune femme de 28 ans ont participé à la marche, aux côtés du maire de la municipalité.

(…) DailyMail



21/12/2018

[…]
Le clip, dans lequel un terroriste présumé de Daesch crie « c’est la volonté d’Allah », a également été envoyé à des amis de Mme Jespersen par « message privé », a-t-il été affirmé.

Depuis, il a été révélé que des images horribles des touristes tués ont été affichées sur la page Facebook de la mère de Mme Ueland, Irene. Certains Marocains ont bizarrement affiché les images dans une tentative malavisée d’exprimer leur sympathie et d’appeler à l’exécution des assassins.

[…]

Les images des atrocités auraient été envoyées à des amis de Louisa Jespersen, l’une des deux victimes. Bien qu’on ne sache pas exactement qui a envoyé les images, il s’agirait vraisemblablement de militants islamistes.

[…]

La correspondante du New York Times, Rukmini Callimachi, a tweeté : Un fonctionnaire européen proche de l’enquête a confirmé que la vidéo sur la décapitation avait été envoyée par messagerie privée à des amis de la Danoise exécutée par des expéditeurs inconnus qui semblaient avoir des profils marocains. La police enquête.
[…]

Daily Mail


MàJ 20/12


(…) Les autorités danoises ont authentifié une vidéo circulant sur les réseaux sociaux : celle-ci montre l’une des touristes scandinaves hurlant de douleur alors qu’un homme la décapite avec un long couteau.

(…) Sky News

« Les Services de renseignement danois confirment qu’une vidéo circulant sur Internet montre le meurtre d’une des deux femmes tuées au Maroc », ont indiqué les autorités dans un communiqué.

Dans la vidéo d’une extrême violence relayée sur les réseaux sociaux, l’un des meurtriers prononce plusieurs fois les mots « ennemis d’Allah » et parle d’une « revanche pour nous frères à Hajine ».

(…) RTL.fr



Trois hommes recherchés ont été arrêtés à Marrakech, a-t-on appris jeudi de source proche du dossier. Les autorités marocaines avaient déjà arrêté lundi à Marrakech un premier suspect appartenant à « un groupe extrémiste », quelques heures après la découverte des corps des deux jeunes randonneuses.

Les enquêteurs avaient diffusé dans la nuit de mercredi à jeudi un avis de recherche des trois suspects alors en cavale. Tous les trois sont originaires de Marrakech, selon cet avis, et l’un d’eux a des antécédents judiciaires « liés à des actes terroristes« , selon les informations obtenues par l’AFP.

(…) RTL.be


Nouveau développement dans l’affaire du meurtre des deux touristes scandinaves dans le Haouz. Selon des sources sécuritaires contactées par TelQuel, les enquêteurs étudient la possibilité que des terroristes affiliés à Daech soient à l’origine du crime. Les services de sécurité ont diffusé trois portraits robots en vue de retrouver trois suspects, tous de nationalité marocaine. Un quatrième suspect a, pour rappel, été interpellé le 18 décembre.

Ces révélations interviennent alors que de supposées vidéos du meurtre des deux jeunes femmes âgées de 24 et 28 ans commencent à circuler sur Internet. Celles-ci sont actuellement analysées par les autorités pour déterminer leur authenticité.

[…]

TelQuel


MàJ 19/12

La piste terroriste est donc confirmée par des sources sûres proches de l’enquête. Les quatre suspects du meurtre de deux touristes scandinaves, retrouvées mortes lundi matin 17 décembre, dans la région d’Imlil, sur la route du Toubkal, ont été identifiés par le BCIJ.

L’un d’entre eux a été arrêté le lendemain à Marrakech.

Les trois autres sont en cavale et activement recherchés. Ci-dessus, leurs photos.

Medias24

(Merci à Gastone)


Une vidéo montrant la décapitation des touristes scandinaves circule sur les réseaux sociaux, ce qui laisse peu de doutes sur le caractère terroriste de l’odieux assassinat.

[…]

Dans la vidéo, que H24info a évidemment choisi de ne pas publier à cause de son côté extrêmement violent, on entend un des assassins évoquer un « acte de vengeance ».

H24info


Meurtre de deux Scandinaves au Maroc : la « piste terroriste » envisagée (source proche du dossier).


MàJ 18/12

La victime danoise, Louisa Vesterager Jespersen, âgée de 24 ans, «s’est fait trancher la gorge», a affirmé sa mère Helle Petersen, citée par le journal danois B.T.. Sa famille lui avait déconseillée de se rendre au Maroc «à cause de la situation chaotique», a-t-elle précisé. Selon les informations de sa page Facebook, Louisa étudiait en Norvège pour être guide et était avide d’aventures. L’autre victime était âgée de 28 ans, selon les médias marocains.

[…]

La victime norvégienne, Maren Ueland, était âgée de 28 ans. «Elle était tellement bien. Sa priorité était la sécurité. Les filles avaient pris toutes les précautions avant de s’embarquer pour ce voyage», a témoigné sa mère, Irene Ueland, à la radiotélévision norvégienne NRK.

[…]

«C’est très mauvais pour la région, il va sans doute y avoir des annulations» de séjours, a déclaré un guide local, Hossein, joint par l’AFP à Imlil, un village de montagne qui sert de point de départ des randonnées pour l’ascension du plus haut sommet d’Afrique du Nord, le Mont Toubkal

Tribune de Genève 


Un suspect arrêté dans l’affaire du meurtre de deux touristes scandinaves près du Toubkal

Il a été retrouvé à Marrakech.

[…]


Deux touristes scandinaves tuées dans le sud du Maroc

Les corps de deux femmes, l’une danoise, l’autre norvégienne, ont été retrouvés dans une zone montagneuse du sud du Maroc. Ils portaient des « signes de violence à l’arme blanche » sur leur cou.

Deux touristes scandinaves ont été retrouvées mortes dans le sud du Maroc avec des « traces de violence à l’arme blanche » sur le cou, ont annoncé lundi 17 décembre les autorités marocaines. Les corps de deux femmes, une Danoise et une Norvégienne, ont été retrouvés lundi matin dans une « région montagneuse isolée » à 10 km d’Imlil, un petit village du Haut-Atlas, selon le ministère de l’Intérieur marocain.

Une enquête a été ouverte pour « élucider les circonstances de cet acte criminel », a ajoute la même source, sans donner plus de détails.

[…]

France Info

Mineurs isolés : polémiques autour du futur fichier biométrique
V. Thomas au sujet de Michel Houellebecq : "Il est souverainiste, il est nationaliste"

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu