Plein ecran

«Gilets jaunes» : Champs-Elysées réservés aux piétons samedi et «contrôles d’identité systématiques».

Nov
2018

Le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, a affirmé jeudi soir que la célèbre avenue sera fermée à la circulation samedi. Les piétons feront l’objet de «contrôles d’identité systématiques». Seuls deux rassemblements ont pour l’heure été déclarés en préfecture.

Trois jours avant «l’acte III» de la mobilisation nationale des «gilets jaunes», le sort des Champs-Élysées reste en suspend. Plusieurs appels à manifester sur cette avenue symbolique de Paris circulent sur les réseaux sociaux. Mais à ce jour, aucune déclaration officielle n’a été déposée en préfecture. Christophe Castaner a rappelé jeudi que le droit de manifester devait «s’exercer dans un cadre légal», avant d’annoncer dans la soirée que la célèbre avenue seraient fermée à la circulation et ouverte «aux piétons» mais avec des «contrôles d’identité systématiques». «Les Champs-Elysées seront ouverts aux piétons dans un dispositif très resserré, très hermétique, sur l’ensemble des accès aux Champs-Elysées (…) Ils pourront pénétrer, ils seront contrôlés avec une pièce d’identité, nous fouillerons les sacs», a-t-il déclaré sur France 3.

Mercredi soir, le ministre de l’Intérieur et son secrétaire d’État, Laurent Nunez, ont fait le point avec le préfet de police en prévision de la mobilisation de samedi. Ils demandent «aux auteurs des appels à manifester de prendre sans délai contact avec la préfecture de police afin d’identifier un lieu ou un itinéraire permettant d’organiser et d’encadrer les rassemblements pour assurer la protection de tous», peut-on lire dans un communiqué diffusé à la mi-journée.

Dans la matinée, Marine Le Pen avait souhaité que le gouvernement autorise la manifestation sur les Champs-Élysées. «Ce serait une forme de considération du gouvernement à l’égard des ‘‘gilets jaunes »», a déclaré sur Europe 1 la présidente du Rassemblement national. Mais «si le gouvernement refuse, alors il ferme les Champs-Élysées», a-t-elle poursuivi. […]

Le Figaro

«Gilets jaunes» : plus d'un million de signataires pour la pétition contre la hausse des prix du carburant
La Seine-Saint-Denis (93) envoie la facture des aides sociales à l’Etat

Commentaires

X
Accueil
Menu