Plein ecran

Suède : la municipalité de Södertälje, surnommée la « petite Mésopotamie », forcée de retirer ses drapeaux LGBT suite à des vols, saccages et incendies

Août
2018

Les élus de la municipalité à forte population immigrée de Södertälje ont été forcés de retirer chaque soir les drapeaux arc-en-ciel, étendard de la communauté « LGBT », dans le cadre d’une nouvelle tactique après des années de vols et de vandalisme.

Le gouvernement local a fait le déplacement après que des vandales aient à plusieurs reprises volé, déchiré et même incendié ces drapeaux les années précédentes.

Chaque soir, la municipalité enlève les drapeaux (installés provisoirement à l’occasion de la Gay Pride) puis les réinstallent le lendemain matin.

« Nous en avions assez et nous avons ressenti le besoin de trouver une solution permettant aux drapeaux de rester intacts aussi longtemps que possible », a déclaré Magnus Aminoff, membre du service de gestion immobilière de la municipalité.

Aminoff a également admis que la solution n’était pas pratique à long terme et a déclaré que la municipalité cherchait des pylônes construits de manière à empêcher que les drapeaux ne soient saccagés, mais a noté des problèmes de coûts.

SVT.se

Perpignan (66) : pour tenter de réduire les agressions, la gare ferme désormais ses portes à 22h
Twitter s'excuse d'avoir bloqué une conservatrice US qui avait remplacé ironiquement «race blanche» par «race noire» dans un tweet raciste d'une éditrice du NY Times (màj:Vidéo)

Commentaires

X
Accueil
Menu