Belgique : un criminel recherché se moque de la police (photo)

Un criminel recherché qui vient d’échapper à une grosse opération mise en oeuvre par la police pour procéder à son arrestation en a remis une couche sur Facebook en se moquant ouvertement des policiers qui l’ont manqué.

Hebergeur d'image

Nabil Zammouri

« Fuck You popo. Apprenez à nager et ouvrez mieux les yeux », a déclaré sur sa page Facebook Nabil Zammouri, un jeune homme de 26 ans résidant à Maaseik et recherché depuis un certain temps par la police locale après avoir enfreint les règles de sa liberté conditionnelle. Nabil Zammouri avait été condamné pour extorsion, menaces et coups et blessures. [...]

7sur7

Il fait du chantage à un responsable de chantier pour qu’il recrute des « jeunes » (vidéo)

Hier, M6 proposait le magazine  » 66 minutes « , présenté par Xavier de Moulins. L’un des sujets était intitulé « Vols, agressions, racket : chantiers en danger ».

Les caméras ont rencontré des ouvriers et des responsables de chantiers qui sont harcelés par des habitants de cités avoisinantes.

L’un d’entre eux a choisi de faire du chantage afin qu’un responsable de chantier recrute des jeunes issus des cités.

« Sérieux, vous venez ici, vous travaillez chez nous. On ne travaille pas. Et, en plus, vous nous prenez pour des cons. Alors ça, c’est le monde à l’envers. Il n’y a personne des cités. Il y a que des Portugais et des Noirs », lâche-t-il. [...]

Et d’ajouter : « C’est soit il paie maintenant une amende de 15.000 euros par mois. Ou il me fait travailler dix jeunes des cités ».

Morandini

Versailles : un ado de 16 ans tente de violer une octogénaire

Un adolescent de 16 ans a été mis en examen, jeudi à Versailles (Yvelines), pour tentative d’extorsion et tentative de viol. Il a été écroué. La justice lui reproche d’avoir, dimanche dernier à Villepreux, tenté de violer une femme de 82 ans chez qui il était entré par escalade. [...]

Son agresseur exige qu’elle lui remette de l’argent. La vieille dame répond qu’elle n’en a pas.

Le jeune agresseur baisse alors son pantalon et lui demande une relation sexuelle. La victime refuse à nouveau. Finalement le minot se rhabille et prend la fuite. [...]

Le Parisien

Strasbourg : à 13 ans, il tente un braquage

Un garçon de 13 ans a été placé sous contrôle judiciaire aujourd’hui pour vol avec violence après avoir tenté, muni d’un pistolet factice, de braquer une pharmacie et une voiture, selon le parquet de Strasbourg. Il « va être poursuivi pour vol avec violence. Sans antécédent, il a été placé sous contrôle judiciaire », selon le parquet des mineurs.

Lundi, cet habitant du Blanc-Ménil en Seine-Saint-Denis, en vacances en Alsace, avait fait irruption dans une pharmacie à Ostwald, dans la banlieue de Strasbourg, armé d’un faux pistolet, pour réclamer la caisse. La pharmacienne lui ayant signalé que la caisse était vide, il avait alors pris la fuite. Hier, à quelques mètres de là, le jeune garçon avait fait une autre tentative en menaçant cette fois, toujours avec la même arme, une automobiliste à travers la vitre de sa voiture, à qui il avait intimé l’ordre de quitter son véhicule. [...]

Le Figaro

A 13 ans, il gaze un chauffeur de bus antibois

La série noire continue. Après le jet de pierre dans le visage d’un conducteur de bus niçois, un chauffeur d’Antibes a reçu du gaz lacrymogène en pleine figure. [...]

Un âge qui ne l’empêche visiblement pas de parler comme un gros dur. Face aux policiers, il n’a exprimé aucun regret.

À l’entendre, c’est tout juste si le chauffeur n’a pas eu tort de demander le calme dans son bus.

Nice Matin

Merci à chris3818919

Un gamin de 12 ans sème la terreur à Limoges

« A 12 ans, ce garçon a commis plus de délits qu’il n’a fêté d’anniversaires », résume un policier.

A Limoges, un enfant de 12 ans multiplie les délits de plus en plus violents. Aux yeux de la loi, il est quasiment intouchable, rapporte RTL. « Il a commencé par des actes de dégradation, des vols et depuis ces dernières semaines, il s’en prend aux personnes avec des armes », s’inquiète Michel Garrandaux, procureur de Limoges.

Le jeune garçon incontrôlable est pourtant quasiment intouchable puisqu’un mineur de moins de 13 ans ne peut aller en prison, ni même faire l’objet d’une garde à vue. [...]

7sur7.be

 

Perpignan : il séquestre des élèves, armé d’un compas (màj)

Addendum

Chez Jean-Jacques Bourdin, Khader est désemparé de la dérive de son fils. Il met en cause le mauvais comportement de la mère, dont il est divorcé. Il veut que « Yann » soit pris en charge.

« On lui a bousillé sa vie ! Il a 14 ans et il est déjà avec des mises en examen ! » – Khader

________________________________

« On se croirait aux Etats-Unis maintenant, il ne manque que les armes à feu pour qu’il y ait des morts. Nos enfants auraient pu être tués. C’est véritablement ahurissant ». Dans la voix de certains parents d’élèves du collège Saint-Exupéry à Perpignan on entend encore le choc. Mais aussi la peur, a posteriori, et la colère. « Déboussolés » « abasourdis », avec le sentiment de ne pouvoir rien faire face au danger, mais aussi de ne pas avoir encore réalisé ce qui s’est passé vendredi dernier. « Une véritable prise d’otage » selon eux.

A l’heure du déjeuner, un des élèves de l’établissement aurait commencé à mettre la panique dans la cour du collège. Un jeune garçon de 15 ans qui serait bien connu à Saint-Exupéry où il rencontrerait de sérieuses difficultés et sèmerait la terreur depuis un bon moment, « insultant, poussant, frappant, menaçant les autres jeunes comme les enseignants et personnels éducatifs ». Le trublion aurait donc saisi des fruits et les aurait jetés au plafond du réfectoire, puis contre les vitres de la vie scolaire et en direction de la salle des professeurs.

Le principal est alors intervenu pour ramener le calme, tandis que l’élève allumait une cigarette devant lui, jouant la provocation et… passant au cran supérieur. Il se serait mis à courir dans tous les sens, poursuivi et cerné par les personnels éducatifs. Là, il se serait saisi d’un extincteur, frappant contre les murs dans les couloirs de l’établissement et dans les portes. A ce moment-là, l’alerte a été donnée. L’ensemble des élèves ont été sommés de s’enfermer dans leurs classes pour se mettre à l’abri. « Nos enfants nous ont téléphoné depuis leur salle de cours en pleurant. C’était comme un acte terroriste, comme s’ils étaient dans un avion détourné. On entendait les hurlements. C’était la panique totale. On a appelé la police sans savoir ce qui se passait. C’était terrible« . [...]

L’indépendant

Khader, le père du voyou, s’excuse et regrette que son fils n’ait pas été mieux suivi.

Toulon : il violente son ex et montre son sexe aux policiers

Poursuivi pour des violences sur son ex-compagne en récidive et sur cinq policiers, mais aussi pour outrages et exhibitions sexuelles, M.B., 24 ans, a été peu loquace devant le tribunal correctionnel de Toulon. [...]

Seule explication pour ce prévenu décrit comme  » antisocial qui présente une dangerosité criminologique importante » :  » j’avais les nerfs. » [...]

Var matin

Merci à chris3818919

Coursolre : le voyou giflé par le maire continue de faire des siennes (RMC)

Dans les GG de RMC, Maurice Boisart, le maire de Coursolre connu pour avoir giflé un voyou qui l’insultait, présente son livre « Tout ça pour une gifle ». Le père Partice Gourrier désapprouve le geste du maire.

« Les gens m’ont soutenu en majorité dans mon village, plus qu’ailleurs. Sauf les proches de ce petit « jeune ». [...] Il est de nouveau dans la provoc’ ! Pas plus tard que vendredi dernier ! » – Maurice Boisart

Violences lors d’un cours sur l’islam à Bordeaux (RMC) (màj)

Addendum 14/09/12

Dans Bourdin & Co, Christophe raconte son agression par l’un de ses élèves, Marwan.

« Marwan avait déjà eu quelques soucis de comportement assez sérieux précédemment. » – Christophe

________________________________


Un enseignant agressé dans un lycée de Bordeaux par BFMTV

Lire la suite

Mérah : «Un raté de banlieue, pas un terroriste»

Marc Meillan, ancien sous-directeur du Renseignement et patron de l’IGS (la « police des polices »), va à contre-courant du discours des experts au sujet de Mohamed Merah. [...]

« Ne nous fions pas surtout pas aux apparences, Mohamed Merah est un raté de banlieue. C’est un homme qui n’a pas fait grand chose de ses dix doigts dans sa vie. Il n’est même pas arrivé à intégrer des réseaux djihadistes. C’est certain que c’est plus vendeur de le présenter comme un terroriste. Mais regardez, la plupart de ses armes sont des armes de voyou, pas d’un terroriste classique. Nous avons une personne qui a été impliqué quinze fois dans des affaires de petite justice correctionnelle. [...]

RMC

Pas de débat Jean-Marie Le Pen/Mélenchon (màj)

Addendum 05/03/12

Hebergeur d'imageJean-Luc Mélenchon, candidat du Front de gauche à la présidentielle, a décidé aujourd’hui de refuser de débattre avec Jean-Marie Le Pen, président d’honneur du Front national, et a renouvelé son offre de confrontation avec sa fille Marine, candidate à l’Elysée. [...]

Le Figaro

________________________________

Le président d’honneur du Front national Jean-Marie Le Pen a traité Jean-Luc Mélenchon de « voyou » pour avoir pris « à partie une femme », Marine Le Pen jeudi sur France 2, et proposé un débat au candidat du Front de gauche à la présidentielle.

« Je trouve scandaleux qu’un voyou comme M. Mélenchon se croit autorisé à prendre à partie une femme », a déclaré M. Le Pen, commentant à l’émission Radio France Politique le face-à-face télévisé entre sa fille et le dirigeant du FG jeudi dernier. « Parce que ce sont des méthodes de voyou », a-t-il insisté.

Le dirigeant du FN a dit, semblant le regretter, que Mme Le Pen « n’a pas voulu, pour des raisons que je respecte, discuter avec Mélenchon ». « Moi, j’offre un débat à M. Mélenchon et je vais lui retirer son caleçon, et je vais montrer ce qu’il est : le candidat des communistes, qui ont du sang sur les mains jusqu’aux coudes« . « J’attends M. Mélenchon dans un débat quand il veut, où il veut », a-t-il repris.

Le Figaro