Un gang serbe de voleurs de lunettes démantelé

Huit personnes originaires de Serbie ont été mises en examen vendredi à Rennes pour des « vols en bande organisée » dans 20 départements français différents, principalement dans 23 magasins d’optique, selon le parquet de Rennes et de source proche du dossier.

L’enquête, commencée dans la Vienne il y a cinq mois, a été menée par la section de recherches de la gendarmerie de Poitiers, épaulée par l’Office central pour la lutte contre la délinquance itinérante. L’affaire a été confiée à la Juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Rennes.

Lundi 10 mars, neuf interpellations ont eu lieu à Paris et dans les Hauts-de-Seine. Selon une source proche du dossier, il s’agit de huit Serbes et d’un Bosniaque. Plus d’un kilogramme de bijoux en or et près de 2.000 paires de lunettes ont été retrouvés en leur possession, a confirmé le parquet. Vendredi, huit des personnes interpellées ont été mises en examen à Rennes pour « vols en bande organisée », dont six écrouées. Il leur est reproché, entre novembre 2012 et janvier 2014, 33 cambriolages dont 23 dans des magasins d’optique, et ce dans une vingtaine de départements français. Le préjudice total n’a pas encore été évalué, a précisé Thierry Pocquet du Haut-Jussé, procureur de la République de Rennes.

Le Figaro

Paris : Cinq «détrousseurs de l’aube» interpellés dans le métro (Vidéo)

Ils s’en prenaient aux usagers somnolents ou endormis. Cinq «détrousseurs de l’aube», ces voleurs qui sévissent dans le métro parisien au petit matin, ont été arrêtés en flagrant délit samedi, a annoncé ce lundi la préfecture de police de Paris.

Trois d’entre eux ont été repérés par les policiers samedi vers 6h30 du matin en train de voler le portefeuille d’un homme qui dormait sur le quai du métro de la station Pigalle, a expliqué la préfecture de police.

Un peu plus d’une heure après, deux autres détrousseurs ont été aperçus s’en prenant là encore à un homme endormi sur le quai de la station Bonne Nouvelle. Ils ont été arrêtés sur une autre station de la ligne 8, à Richelieu Drouot, a précisé la préfecture de police. Les cinq ont été placés en garde à vue.

Depuis plusieurs mois, la police des transports tente de juguler cette forme de délinquance, un phénomène qui «a toujours existé autour du monde de la fête et des quartiers animés nocturnes de la capitale», a assuré une source policière. Ces «détrousseurs de l’aube» opèrent principalement dans le métro, le plus généralement entre 5 heures et 7h30 du matin, et visent les passagers qui partent travailler ou rentrent de soirée.

Le Parisien (Merci à Gonedesouche)

Var: une centaine de gendarmes déployée dans un plan anti-pillage

Une centaine de gendarmes a été mobilisée dans le cadre d’un vaste plan anti-pillage dans les communes du Var où plusieurs centaines de maisons ont été laissées à l’abandon. «Dès qu’un quartier ou une zone pavillonnaire est abandonnée, les risques de pillage deviennent réels, déplore le colonel Damien Choutet, chef du groupement de gendarmerie du Var. Les occupants surpris par les inondations ont dû évacuer leur habitation en catastrophe, laissant parfois portes et fenêtres ouvertes. Quand le niveau de l’eau redescend, des voleurs d’opportunité viennent pour faire main basse sur ce qu’ils peuvent.» . Des rôdeurs ont été aperçus dès dimanche soir

Pour renforcer leur action, ces gendarmes départementaux ont aussi utilisé leur page Facebook, créée depuis novembre 2012 et jumelée à un compte Twitter, pour diffuser des messages. La présence de patrouilles dans les secteurs désertés y a été largement signalée pour dissuader d’éventuels voleurs.

Le Figaro

Châtellerault : deux voleurs des campings arrêtés

Un couple soupçonné d’avoir volé plus d’une centaine de touristes dans des campings de l’ouest et du centre de la France a été arrêté jeudi à Châtellerault (Vienne), rapporte Le Parisien.

Le mode opératoire du couple, originaire d’un pays de l’Est, a été dévoilé par les premiers élements de l’enquête : l’homme et la femme se rendaient de nuit dans les campings, taillaient les toiles de tente avec un cutter, avant de détrousser les victimes. Leur cible privilégiée : les étrangers. [...]

Le Figaro

Lille : le procès de trois voleurs de moto se termine en bagarre, 6 policiers blessés au tribunal

Au départ, c’est une affaire de voleurs apparemment semi-professionnels. Le 27 août, vers 4 h 20, une patrouille de la brigade anti-criminalité tombe, rue des Canonniers à Lille, sur cinq hommes gantés qui s’affairent près d’une camionnette Volkswagen toutes portes ouvertes.

Les policiers observent : les cinq jeunes, très baraqués, sont en train d’emmener une moto cross KTM fraîchement volée dans la cour intérieure d’une résidence. Malgré les précautions des voleurs, l’alarme de la moto se déclenche, les policiers foncent. Trois jeunes gens sont arrêtés, deux prennent la poudre d’escampette. Le fourgon était lui-même volé.

Hier, en comparution immédiate, c’est chaud devant la présidente Nourith Reliquet. Deux des trois prévenus affirment être là par hasard et n’avoir rien vu. Seul Yoann Dorsasmy, un Lillois âgé de 28 ans et défendu par Me Alexia Navarro, admet avoir participé au vol. Il a été interpellé les mains sur la moto. « Les autres n’ont rien à voir avec tout ça », ajoute-t-il chevaleresque.

Pendant tout le procès, Jamal Bendjema, 28 ans, et Yamine Ziouche, un Tourquennois âgé de 19 ans, nient [...]

André Lourdelle. Dorsamy et Ziouche, notamment, affichent un gros casier judiciaire mais le procureur ne requiert contre eux que seize mois de prison sans invoquer la peine plancher.[...]

Avec les sursis qui sautent, Dorsasmy est condamné à 33 mois de prison. Ziouche à 24 mois de prison.

La présidente Nourith Reliquet n’a pas le temps de prononcer le mandat de dépôt du troisième : de vifs incidents éclatent avec les deux condamnés, une partie des proches dans la salle, d’autres personnes dans la salle des pas perdus. Les coups pleuvent. Six policiers blessés dont quatre hospitalisés.

Des renforts sont appelés. Bien plus tard, vers 20 h 15, on pourra prononcer la troisième condamnation : huit mois et un mandat de dépôt pour Bendjema.

La Voix du Nord
(Merci à BobbyW)

Amputé des bras et des jambes, il se fait voler son fauteuil roulant

Le sportif handicapé Philippe Croizon, auteur notamment d’une traversée de la Manche à la nage alors qu’il est amputé des quatre membres, s’est fait voler son fauteuil roulant électrique alors qu’il séjournait en Seine-Maritime. [...]

Hebergeur d'image

« Ces matériels coûtent très cher et sont mal remboursés par la sécurité sociale », explique Philippe Croizon. « Je ne sais pas si ces gens se rendent compte de ce qu’ils ont fait : ils n’ont pas seulement piqué mon fauteuil, ils ont volé mon autonomie. Sans lui, je ne suis plus rien », a ajouté le sportif. « Rendez-moi mon autonomie », lance-t-il dans un appel aux malfaiteurs. Il leur demande de lui rendre le matériel, indispensable dans sa vie quotidienne. « J’ai un sentiment de tristesse et de colère, de ras-le-bol. Les voleurs doivent être loin. Qu’ils gardent la remorque s’ils le veulent, mais qu’au moins ils rendent le fauteuil », a-t-il déclaré.

Les faits se sont déroulés dans la nuit de jeudi à vendredi. De passage en Normandie à Martin-Eglise près de Dieppe pour rendre visite à des proches, Philippe Croizon avait garé son véhicule et la remorque contenant son fauteuil dans la rue. Les voleurs ont réussi à détacher la remorque pour l’emmener. A l’intérieur, le fauteuil roulant électrique, à quatre roues tout terrain qui vaut pas loin de 24 000 euros. [...]

TF1 News

La Grande-Motte : il se casse les pieds en plein cambriolage

Deux jeunes cambrioleurs ont été arrêtés hier après-midi à la Grande-Motte (Hérault). Après avoir été surpris par le propriétaire, l’un deux a sauté par la fenêtre et s’est cassé les deux pieds, révèle aujourd’hui Midi Libre.

L’un faisait le guet pendant que l’autre s’est introduit au premier étage d’un appartement du Ponant. Mais le locataire l’a surpris et l’individu a couru vers la fenêtre. [...]

Le Figaro

A la tour Eiffel, au chat et la souris entre policiers et voleurs (étrangers)

Sur le site de la tour Eiffel visité par 7 millions de touristes par an, voleurs, et policiers désormais plus présents, jouent au jeu du chat et la souris sur le terrain lucratif de l’arnaque et du pickpocket.

[...] Ils frappent dans les files d’attente, profitant des bousculades pour faire les poches, surtout des touristes chinois réputés porter d’importantes liasses de billets sur eux.

«C’est leur métier, ils volent toute la journée. Nous constatons une professionnalisation de ces équipes de pickpockets», affirme Damien Vallot, commissaire du VIIe [...]

Ces «pros» souvent venus d’Europe centrale et d’Amérique du Sud écument les sites touristiques de capitale en capitale, de Rome à Madrid. «Attentifs et réactifs, ils bougent d’endroit dès qu’ils jugent la police trop présente», précise le commissaire.

Mais ces voleurs en série ne sont pas seuls à profiter de la manne de la Dame de Fer.

Dès 9H00, organisateurs de bonneteau et fausses pétitionnaires battent également le pavé entre le Trocadéro et le Champ-de-Mars, en quête de touristes crédules.

«Do you speak English? Just sign!»: des grappes de jeunes filles originaires d’Europe de l’Est quadrillent le parvis de la Tour Eiffel, poursuivant les touristes jusqu’aux toilettes pour leur faire signer de fausses pétitions au profit de la lutte contre la faim dans le monde. «Ils me donnent 1, 2 euros c’est comme ils veulent. Je fais ça pour mes enfants», raconte une Roumaine de 24 ans se faisant appeler Babouchka et qui dit empocher 30 euros par jour. Mais les gains peuvent atteindre 100 euros selon la police. [...]

20 minutes

Paris : Grande mobilisation contre les petits voleurs «souvent originaires des pays de l’Est»

Alors que la préfecture de police s’apprête à lancer une opération de prévention à destination des touristes, Myriam el- Khomri, l’adjointe (PS) de Bertrand Delanoë chargée de la sécurité, a proposé la mise en place d’une vaste coopération entre la Ville, les services de l’Etat et les responsables des lieux publics les plus touchés par ce type de délinquance : SNCF, RATP et les musées. Une initiative bien évidemment soutenue par la première adjointe au maire de Paris et candidate (PS) à l’élection municipale, Anne Hidalgo

Butte Montmartre (XVIIIe), hier. Un groupe de jeunes roumaines part à l’assaut des touristes, armés de fausses pétitions. Un phénomène contre lequel la préfecture de police vient de lancer une campagne de sensibilisation. Les sites touristiques sont leur terrain de jeu favori. Le lieu de toutes les arnaques.

Les bandes de jeunes garçons et filles, parfois mineurs, souvent originaires des pays de l’Est, sont désormais incontournables dans au moins cinq grands secteurs parisiens et les transports en commun les desservant : Notre-Dame (IVe) et le musée du Louvre (Ier), le quartier de l’Opéra et les grands magasins (IXe), la butte Montmartre (XVIIIe), les Champs-Elysées (VIIIe), le Champ-de-Mars (VIIe) et le Trocadéro (XVIe).

Faux sourds, faux muets, faux pétitionnaires, faux représentants d’associations caritatives : l’arnaque est à tous les coins de rue. Les papiers tendus aux touristes pour qu’ils y apposent leur signature et donnent quelques euros au passage ne sont bien souvent que le prétexte à une fouille en règle des poches et des sacs.

« C’est effrayant de les voir débarquer en bande, comme cela, confie une mère de famille, habituée du jardin de la butte Montmartre. Ce sont souvent des jeunes filles, par équipe de cinq ou six, parfois plus. Elles encerclent les touristes pour les dépouiller et repartent à toute vitesse. J’ai l’impression qu’elles sont de plus en plus nombreuses dans le quartier… » Le mois dernier, les agents du Louvre ont même débrayé pour protester contre l’invasion des pickpockets dans le plus grand musée du monde.
[…]

Le Parisien

Dans un quartier de Villeneuve-d’Ascq, des habitants excédés affichent la photo de leurs prétendus voleurs

Alors qu’ils dénoncent la hausse des cambriolages depuis l’installation des Roms à quelques centaines de mètres de là, des habitants du Triolo ont décidé « d’assurer leur propre sécurité »… en affichant les photos de ceux qu’ils pensent être des cambrioleurs. Un ras-le-bol en délicatesse avec la légalité qui fait suite aux nombreux coups de gueule des élus villeneuvois ces dernières semaines.

(…) La Voix du Nord

(Merci à Nicolas)

Paris : Des voleurs de métaux s’en prennent au pont Alexandre-III

Des voleurs de métaux se sont attaqués à l’un des plus beaux ponts de Paris, le pont Alexandre-III et ont emporté deux plaques de bronze sculpté qui avaient été posées en 1900, date de l’inauguration du pont Alexandre-III, ainsi baptisé pour célébrer l’amitié entre la France de Sadi Carnot et la Russie tsariste.

Des plaques aux défenses d’éléphants Les pièces se trouvaient sur le piédestal des statues qui trônent au-dessus de la Seine, de part et d’autre du pont.

Elles ont laissé place à deux trous béants faisant apparaître les fils électriques de l’éclairage public qui sont cachés dans le socle des statues. Selon les premières constatations, le vol aurait été commis durant l’avant-dernier week-end de mars. «Nos services l’ont découvert le lundi suivant», indiquait hier un porte-parole de la mairie, confirmant une information du «Figaro».

Après le montage d’un dossier administratif (qui a fait la navette entre le service culturel et celui de la voirie), la Ville n’a déposé une plainte pour acte de vandalisme qu’avant-hier. Si les circonstances du vol — qui a sans doute duré de longues minutes — restent pour l’instant inconnues, son mobile semble plus évident : la revente du métal au kilo. […]

Hier à la mairie, Danièle Pourtaud, adjointe (PS) au maire chargée du patrimoine, assurait que si les bronzes en forme de coquille Saint-Jacques n’étaient pas retrouvés, «ils seraient refaits à l’identique»… sans préciser la date de cette restauration.

Le Parisien

Montfort-sur-Meu : poursuivis par les gendarmes, ils jettent les bijoux

Ce mardi après-midi, les deux cambrioleurs d’origine géorgienne étaient jugés en comparution immédiate. Le principal prévenu, 22 ans et récidiviste, a été condamné à dix mois de prison ferme. Il a été écroué.

Son ami, 24 ans, ancien footballeur professionnel dans son pays, écope de six mois de prison avec sursis. [...]

Ouest France

Merci à chris3818919