Nersac (16) : voitures vandalisées en série

Une bande de voleurs à la roulotte sévit depuis plusieurs jours dans les environs d’Angoulême. « Elle est en quête de tous les objets de valeur qui ont pu être laissés dans les véhicules », explique la gendarmerie qui en recherche activement les protagonistes. Elle vient de frapper à Nersac où c’était la consternation samedi matin.

Alors que des véhicules ont été visités plus tôt dans la semaine place de l’Union, quatre voitures ont encore été fracturées et dégradées la nuit précédente, route d’Angoulême et rue des Fontenelles. Des vitres cassées, des bris de verre, mais aucun vol constaté. Certains, comme Marcel Genereux, employé communal domicilié rue des Fontenelles et dont les deux voitures garées sur le parking face à sa maison ont été fracturées, parlent du « plaisir de casser ».

Samedi de bon matin, les cambrioleurs semblent avoir été dérangés plus que d’ordinaire. Marcel Genereux les a mis en fuite en ouvrant son volet roulant. Un peu plus loin route d’Angoulême, c’est un voisin de Dominique et Michel Dolineau, victimes également d’une dégradation mais aussi d’une tentative de substitution de leur autoradio, qui les a perturbés.

Il témoigne: « Vers 3h30, j’ai entendu du bruit, je suis sorti pour voir ce qu’il se passait. Il y avait deux jeunes dans la rue, j’ai à peine vu leur visage. L’un s’occupait de la voiture de mes voisins, l’autre cassait une vitre à une autre voiture. Je leur ai demandé s’ils voulaient de l’aide, ils sont montés à toute vitesse dans une voiture qui a filé à vive allure en crissant des pneus. »

Ce témoin parle d’un véhicule « plutôt sportif » dont le bruit, reconnaissable, se fait « souvent entendre à Nersac la nuit entre 2 heures et 3 heures du matin », mais aussi « quelquefois dans la journée », ce qui lui laisse penser qu’il s’agit « sûrement de jeunes du coin ». L’enquête se poursuit et les gendarmes recommandent de ne rien oublier dans les véhicules qui pourrait avoir de la valeur.

Charente Libre

Quimper (29) : Razzia de gangs itinérants sur les pots catalytiques

Ils contiennent des métaux rares et sont revendus à des ferrailleurs entre 15 et 50 € l’unité, selon le modèle. Des raids nocturnes sont opérés dans l’Ouest par des gangs d’Europe de l’Est.

En un mois, trente pots catalytiques ont été volés à Quimper (Finistère). Dans les Pays de la Loire, une bonne quarantaine entre janvier et mars. Plus d’une dizaine à Caen et Vire, cet hiver (Calvados)…Un ou des gangs mènent des raids dans le nord-ouest de la France. La Juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Rennes a été saisie du dossier.

Les pots catalytiques sont obligatoires sur toutes les voitures neuves depuis 1993. S’ils sont devenus la nouvelle cible des voleurs, c’est que le filtre à particules, situé sous la voiture, contient des métaux rares : de l’or, du platine, du palladium et du rhodium. Quelque 130 kg de ces métaux peuvent se revendre jusqu’à 4 000 €. L’an dernier, 1 285 pots catalytiques ont été volés en France.

« Jusque-là, la Bretagne avait été relativement épargnée. Désormais, les membres de ces équipes que nous avons identifiés, provenant des pays de l’Est et notamment de Lituanie, sont très actifs », explique le colonel Patrice Bayard, patron de l’Office central de lutte contre la délinquance itinérante (OCLDI).

Pour l’automobiliste, la note est salée. La réparation coûte « entre 1 500 et 3 000 €. Et, quand c’est découpé en plein milieu du pot d’échappement, il faut tout changer », explique ce garagiste de chez Speedy à Quimper.

Ma Ville

Carcassonne (11) : cinq voitures incendiées

Les sapeurs-pompiers de Carcassonne ont multiplié les sorties dans la nuit de samedi à dimanche pour une série d’incendie de véhicules.

Le premier s’est déclaré rue François-Villon, dans le quartier Ozanam, vers 21 h 40. Puis une seconde voiture a été détruite par les flammes, toujours dans ce secteur, rue Louise-Michel, vers 4 h 45. Quelques minutes tard, c’est route de Narbonne, à proximité d’Ozanam,qu’une Kia Picanto a été réduite à l’état d’épave.

Vers 5 h 30, un premier véhicule a été détruit rue André-Lenôtre, face au stade Mazet. Mais cet événement n’est a priori pas lié aux violences urbaines relevées à Ozanam. il s’agirait d’une tentative de vol de voiture qui a échoué. Pour ne pas laisser de trace, le ou les malfaiteurs aurait mis le feu. Les flammes se sont propagées à une seconde auto et un compteur de gaz. Deux habitations ont dû être évacuées pour des raisons de sécurité.

L’indépendant

Plus de 34.000 voitures incendiées en France en 2013

L’observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) éclaire d’un jour nouveau le phénomène criminel des feux de voitures. D’abord, sa toute dernière étude établit à 34.441 le nombre de véhicules incendiés en France l’an dernier. Selon lui, le ministère de l’Intérieur, qui a fourni les chiffres, ne donne pas tout, puisque ce total ne recouvre que le nombre de procédures diligentées par la police et la gendarmerie en une année. «Certaines procédures concernent plusieurs véhicules, notamment ceux atteints par propagation des flammes», corrige Christophe Soullez, le patron de l’ONDRP. [...]  Les pompiers déclarent, pour leur part, plus de 58.000 interventions en une année.

[...] L’on peut s’étonner que les autorités françaises n’aient pas réussi à endiguer un phénomène que les Anglo-Saxons ont visiblement su résorber. Même aux États-Unis, selon l’ONDRP, le nombre de véhicules incendiés volontairement a diminué par trois entre 2003 et 2012, passant de 30.500 à 12.500 sinistres (pour une population 4.8 fois supérieure à la population française).

[...] Pour le criminologue Alain Bauer, «il faut sans doute chercher les raisons de cet écart de résultats entre la France et les pays anglo-saxons dans une différence de méthodes et de moyens». «La Grande-Bretagne, rappelle-t-il, est un pays fédéral avec 58 polices différentes», où les chefs de police rendent des comptes à la population et se présentent aux suffrages de ses administrés. Il y a, selon lui, de l’autre côté de la Manche une «politique plus offensive et davantage de pragmatisme».

«Par ailleurs, poursuit-il, quand un délinquant est arrêté pour de tels faits en Grande-Bretagne, les Britanniques ne lui garantissent pas, comme trop souvent en France, l’excuse absolutoire. Il va en prison où les places sont suffisantes.» Un exemple à méditer.

Le Figaro

Casse à la voiture-bélier près de la place Vendôme, butin : 2 millions d’euros (vidéo)

C’est à l’aide d’une voiture-bélier que des malfaiteurs ont attaqué ce lundi matin une bijouterie du 1 er arrondissement de Paris. Selon nos informations, vers 4h50, ils ont précipité leur véhicule – un gros 4 x 4 – sur la devanture de la bijouterie Casty, rue Castiglione.

[...] Selon une source policière citée par l’AFP, le préjudice est estimé à 2 millions d’euros. Après avoir reculé la voiture-bélier au milieu de la rue, les braqueurs ont pu prendre la fuite à bord d’un second véhicule, emportant des bijoux et de l’horlogerie de luxe.

Le Monde / Le Parisien
(Merci aux lecteurs)

Lyon : une Audi R8 prend feu pendant un mariage (Maj – vidéo)

Maj vidéo: Vidéo qui semble dater d’avant le mariage:

——————————————————————————————————————–

Prix d’une Audi R8 : de 120.000 € pour le modèle de base à 180.000 €.
(Merci à Marco)

Captures vidéo 1 / 2 : Plaques minéralogiques identiques

(Merci à Athéthique)

Roubaix: Karim Oulmi à nouveau devant les Assises pour l’attaque à la voiture-bélier du Crédit Agricole

Le Roubaisien est soupçonné d’avoir participé au violent braquage du Crédit Agricole, le 4 février 2004 à Roubaix.

Une attaque au cours de laquelle deux malfaiteurs avaient lancé une voiture-bélier dans la façade de l’agence bancaire située boulevard de Fourmies et dérobé avec violence près de 22 000 euros.

Jugé par défaut en 2009 par la cour d’Assises du Nord, Karim Oulmi qui était en cavale, avait été condamné à dix ans de réclusion criminelle. [...]

Nord Eclair

L’Isle-sur-la-Sorgue (84). deux corps calcinés retrouvés dans une voiture (màj : une interpellation+vidéo France3)

Addendum 23.08.2013 / 23h30 + vidéo :
Un homme a été interpellé dans le cadre de l’enquête sur les deux corps découverts calcinés jeudi matin dans le coffre d’une voiture incendiée, à L’Isle-sur-la-Sorgue, dans le Vaucluse, a-t-on appris de source proche de l’enquête.

Le suspect a été placé en garde à vue par les gendarmes de la section de recherches de Marseille.

Cette affaire pourrait avoir comme origine un différend privé d’ordre financier.

Le suspect a été placé en garde à vue par les gendarmes de la section de recherches de Marseille

L’Express

France 3

————–

Les gendarmes sur place procèdent actuellement aux premières investigations techniques et scientifiques

Ce matin vers 6h15 les sapeurs pompiers de l’Isle-sur-la-Sorgue (Vaucluse) venus circonscrire un incendie de véhicule chemin des Ballardes en limite entre l’Isle et Lagnes ont retrouvé deux corps calcinés à l’intérieur.

Les gendarmes sur place procèdent actuellement aux premières investigations techniques et scientifiques.

La Provence
(Merci à Stigmatiseur/Natacha3/Julius Tomatojus)

Elbeuf (76). un policier traîné sur plusieurs mètres par des voleurs

Un homme de Police secours a été légèrement blessé dans le quartier des Feugrais, à Saint-Aubin-lès-Elbeuf, mardi 13 août, après avoir été traîné sur quelques mètres.

Vers midi, mardi 13 août, une patrouille de Police secours remarque deux jeunes hommes tenant dans leur main un sac à main féminin, dans la rue de Tourville, à Saint-Aubin-lès-Elbeuf. A la vue des forces de l’ordre, les deux individus prennent la poudre d’escampette en direction du quartier des Feugrais, en passant à travers des buissons. Ils montent ensuite dans une Alpha Roméo où les attend un troisième homme.

Les policiers placent leur véhicule à côté, pour les bloquer, mais le conducteur enchaîne frénétiquement les marches arrière et avant pour tenter de se dégager. Les forces de l’ordre essayent, en vain, de les contrôler.

Soudain, alors qu’un des policiers tente d’attraper le conducteur, c’est ce dernier qui se saisit de son bras au moment où il réussit à dégager sa voiture. Le policier est traîné sur quelques mètres. Les forces de l’ordre font alors usage de gaz lacrymogène. L’Alpha Roméo prend la fuite.

Elle est retrouvée un peu plus loin, rue des Capucines, les portières ouvertes et vide de ses occupants. Le sac à main est retrouvé à l’intérieur. Les trois hommes ont finalement été retrouvés grâce à l’aide d’autres équipages de police, appelés en renfort.

L’un d’eux a été découvert emmêlé dans du fil barbelé, dans lequel il semble s’être piégé lui-même en franchissant une clôture. Un autre a été retrouvé non loin, toussant et pleurant, à cause des gaz.

Enfin, le troisième a été interpellé un peu plus tard, torse nu, dans une rue proche, située à Cléon. [...]

Tendance Ouest
(Merci à JRC)

Gensac (16). Un « jeune » en souffrance tire à la carabine sur quatre voitures

Voici une semaine, dans la nuit de mercredi à jeudi, un adolescent de 15 ans a tiré à la carabine sur quatre voitures qui circulaient route des Six-Chemins, à Gensac-la-Pallue, commune située entre Cognac et Segonzac, en Charente. [...]

Par chance, nul n’a été grièvement blessé, mais certaines personnes ont reçu des éclats de verre. Les automobilistes et leurs passagers, dont des enfants, ont été très choqués.

L’adolescent est connu pour souffrir de troubles du comportement. [...]

Une enquête de la gendarmerie sur les raisons de ces tirs est en cours. L’adolescent a été placé en soins à l’hôpital psychiatrique Camille-Claudel à La Couronne.

Sud Ouest

Asnières-sur-Seine (92). un homme tué par balles dans sa voiture cette nuit

Un homme a été tué par balles au volant de sa voiture, durant la nuit de mercredi à jeudi, à Asnières-sur-Seine (Hauts-de-Seine). L’homme, qui n’est pas originaire de la commune selon nos informations, circulait au volant d’une Clio immatriculée à Paris, vers 3 heures du matin, lorsqu’il a été criblé de projectiles, rue Eugénie Eboué, dans un quartier récent situé entre celui des Grésillons et les quais du bord de Seine.

Les abords étaient bouclés par les policiers ce jeudi matin. Des traces de sang étaient encore visibles sur la chaussée. Les techniciens de la police scientifique étaient sur place, tandis que la police judiciaire procèdait à une enquête de voisinage.

Au moins cinq impacts de balle ont été relevés sur le véhicule de la victime, selon nos informations. Un riverain a confié au Parisien avoir entendu une dizaine de détonations très rapprochées et une autre décalée.

Le quartier est neuf mais, «il vieillit déjà», se plaignent des habitants présents sur les lieux, faisant allusion à sa fréquentation nocturne…

Selon l’AFP, la victime serait âgée de 28 ans et connue des services de police.

Le Parisien
(Merci à Desiderata)