Municipale à Villeneuve sur Lot : Le FN après Jérôme Cahuzac ? (vidéo)

« Ce jeune candidat, 24 ans, n’est pas inconnu des Villeneuvois, leader local du Front National, Étienne Bousquet-Cassagne était à deux doigts en juin 2013 de remporter un siége de député avec 46% des voix »


source : extrait de l’émission Un air de campagne sur LCP – 04 03 2014

Transport scolaire à Villeneuve-sur-Lot (47). pluie d’insultes tous les jours, dégradations régulières

Signe d’une évolution des mentalités, l’installation en février dernier d’une caméra de protection dans les cars scolaires reliant Villeneuve-sur-Lot à Fumel s’est faite dans une totale indifférence. Aucune association n’est montée au créneau pour stigmatiser une dérive sociétale ou brandir la menace de Big Brother.

Cette expérience est pourtant unique dans la région. Alors que ce dispositif est courant dans les différents types de transports urbains, aucune liaison scolaire n’en est équipée. La ligne lot-et-garonnaise est pionnière en la matière.

C’est une somme d’incivilités et de petits délits quotidiens qui ont tout déclenché. Le chauffeur travaillant sur cette ligne était confronté tous les jours à une pluie d’insultes, et le car subissait de multiples dégradations des sièges à coups de cutter, de briquet, ou le vol répété du marteau de l’issue de secours.

Alain Peyruchaud, responsable des scolaires chez le transporteur Car Évasion, n’en revenait pas : « Je n’ai jamais connu cela depuis vingt-deux ans que je fais ce métier. [...]

Sud Ouest
(Merci à D’Artagnan)

Villeneuve-sur-Lot : Face au FN, l’indifférence des électeurs de gauche

A peine un électeur de gauche sur quatre a suivi l’appel au «front républicain» en votant pour le candidat UMP contre le Front national, dimanche 23 juin, lors du second tour de l’élection législative partielle de Villeneuve-sur-Lot (Lot-et-Garonne). Tel est le principal enseignement d’une étude inédite réalisée par Le Monde et l’IFOP à partir de l’analyse systématique des résultats de 149 bureaux de vote, représentant 37 143 votants au second tour.

Dans la section PS locale, secouée par l’affaire Cahuzac, beaucoup n’ont pas donné leurs suffrages au candidat UMP. «Le front républicain, c’est du pipeau, on n’est plus aux ordres», explique un militant souhaitant rester anonyme, qui avoue à demi-mots avoir voté pour le candidat FN, «pour donner un coup de semonce. Mais si Jérôme s’était présenté, il aurait été élu, ici tout le monde le porte au ciel».

La progression du FN entre les deux tours ne peut s’expliquer que par le report d’une partie non négligeable des électeurs de gauche vers le candidat frontiste. Selon les calculs du Monde et de l’IFOP, environ 15 % d’entre eux ont donné leur vote à M. Bousquet-Cassagne, contre 23 % pour M. Costes. […]

Le Monde

Alain Juppé : «L’UMP a la responsabilité de combattre le FN»

Face à la montée du FN, rester «droit dans ses bottes», selon une formule qu’il avait lui-même rendu célèbre. C’est le message qu’a voulu adresser Alain Juppé à son parti, l’UMP, samedi dans un post publié sur son blog dans un article sur l’élection de Villeneuve-sur-Lot.

Le maire de Bordeaux considère ainsi que «la responsabilité du combat» contre le FN revient désormais à son parti, notamment «pour éviter que le prochain Parlement européen ne soit dominé par des partis anti-européens».

Commentant les résultats de la législative partielle de Villeneuve-sur-Lot (Lot-et-Garonne) […] juge que le candidat FN a attiré «une partie importante des électeurs de gauche».

«L’UMP est désormais la seule force électorale de résistance au Front National», elle «a maintenant la responsabilité de mener le combat contre» lui, assure-t-il. «Responsabilité lourde si l’on considère, comme c’est mon cas depuis toujours, que l’arrivée du FN au pouvoir serait une catastrophe pour la France», ajoute l’ancien premier ministre, actuellement en tête des personnalités de l’UMP dans le coeur des sympathisants de celle-ci, selon un sondage publié vendredi.

Sans «renoncer à rappeler l’incompatibilité de valeurs entre nous» – l’ADN (du FN) demeure, selon lui -, «il faut aussi porter la controverse sur le terrain des programmes respectifs».

Alain Juppé invite à «utiliser les bons arguments». Pour lui, dire aux électeurs du FN que «leur vote est une manifestation compréhensible d’exaspération, irrationnelle et vouée à l’échec car le FN n’est pas un parti de gouvernement» est une méthode qui «ne marche pas». […]

Il considère que «le programme économique et social du FN […] précipiterait la France dans la spirale du déclin», car il représente «la dé-construction pure et simple de l’Union Européenne». […]

Le Parisien: Blog d’Alain Juppé

Villeneuve-sur-Lot : Jean-Louis Costes (UMP) élu avec 53,76 % des suffrages

Entre les deux tours, le candidat du FN a a gagné 7 095 voix.

Lors d’une conférence de presse à Amman, en Jordanie, où il était en déplacement dimanche, le président François Hollande a brièvement commenté la victoire du candidat UMP. « Nous aurons à tirer toutes les leçons de ce scrutin et du second tour et du premier tour« , a déclaré le chef de l’Etat.

 

La Monde

L’UMP Jean-Louis Costes est élu avec 53,76 % des suffrages (score définitif). Le Nouvel Obs

Lire la suite

Villeneuve-sur-Lot : «La véritable alternance, ça devient le FN. C’est terrifiant.»

En dépit des appels du PS à faire battre dimanche le candidat du FN, il est probable que de nombreux électeurs de gauche décident de voter blanc ou de s’abstenir.

«Les appels des appareils à voter pour l’UMP sont contre-productifs, poursuit-il. Ça accrédite l’idée de l’UMPS. La véritable alternance, ça devient le FN. C’est terrifiant. Le candidat du FN peut l’emporter dimanche…» (Un dirigeant PS local)

La première adjointe au maire de Villeneuve-sur-Lot, Marie-Françoise Béghin, a annoncé la couleur mercredi, quatre jours avant le deuxième tour de la législative partielle, qui opposera dimanche le FN à l’UMP. Elle votera blanc. Sur son compte Facebook, l’élue PS explique qu’il est «inenvisageable» de voter pour le candidat du FN, Étienne Bousquet-Cassagne, de même qu’il est «tout aussi inenvisageable» de voter pour le candidat de l’UMP Jean-Louis Costes. «Le candidat de l’UMP est proche de la ligne Buisson, conseiller occulte de Sarkozy, ancien directeur de Minute (…) Bref, l’obscurantisme dans toute sa splendeur. Qu’ils se débrouillent entre eux (…) Mais sans ma voix», écrit-elle. […]

Le Figaro

« Vous êtes nul, Philippot ! » (Maillot/RMC) (màj)

Addendum

Un auditeur excédé interpelle Jacques Maillot sur son mépris pour le Front National. L’ex-voyagiste ne sait plus sur quel pied danser alors qu’il est tancé par Daniel Riolo.

« Je vous remercie parce qu’à chaque fois que vous critiquez le FN, ça ne le fait que progresser. J’étais à gauche pendant un temps [...], c’est la réalité de ma ville et de la vie qui m’ont poussé vers le FN. » – François

« C’est la réponse des partis dits traditionnels qui pousse les électeurs comme François à aller vers le Front National. Parce que ces partis-là, non-seulement n’apportent pas de réponse à leur quotient, mais en plus semblent ne pas admettre les réalités que eux voient au quotidien. » – Daniel Riolo

________________________________

Alors que les GG abordent les chances du FN à la législative de Villeneuve-sur-Lot, Claire O’Petit, Jacques Maillot et Daniel Riolo aboient sur Florian Philippot. Alain Marschall et Olivier Truchot sont exaspérés par leur agressivité envers le vice-président du Front National.

« Ça changera quoi si votre candidat est élu (député) ? Ça va changer quoi dans la vie des personnes de la circonscription ? » – Claire O’Petit

« Marine Le Pen devrait exclure son père du Front National » (Gattegno/RMC)

A la veille du second tour de la législative partielle de Villeneuve-sur-Lot, Hervé Gattegno juge opportun de rappeler la récente condamnation de Jean-Marie Le Pen sur l’Occupation, passée pratiquement inaperçue dans les médias, ainsi que tous ses précédents « dérapages ».

« Par un étrange paradoxe, le seul discours d’exclusion que Marine Le Pen ne soit pas prête à tenir, c’est celui qui exclurait son propre père. » – Hervé Gattegno

Villeneuve-sur-Lot : «Je suis persuadée qu’on risque d’avoir une grosse surprise au second tour»

Anne Carpentier est fondatrice de la Feuille, un hebdo satirique et engagé de Villeneuve -sur-Lot, sorte de Canard Enchaîné local. Elle s’est présentée à l’élection législative partielle destinée à pourvoir le siège laissé vacant par Jérôme Cahuzac sur une liste PrP (Parti d’en rire). Pour elle, le candidat de l’UMP, Jean-Louis Costes n’a rien à envier à l’extrême droite.

Des électeurs de droite comme de gauche n’ont cessé de nous dire qu’ils allaient voter FN. Je suis persuadé qu’on risque d’avoir une grosse surprise au second tour. Les gens ici n’en peuvent plus. Et les Verts sont à mettre dans le même sac.

Vous avez rassemblé un peu plus de mille voix (3,28%), ce qui vous place en cinquième position parmi les seize candidats. Que ferez-vous au second tour ?

Je ne voterai pas au second tour et je le ferai savoir. Le Front républicain ici, ça ne fonctionne pas parce que le Front National et l’UMP c’est pareil. […] Choisir entre Bousquet-Cassagne (FN) et Costes, c’est choisir entre la peste et le choléra. Ce n’est pas possible.

Comment expliquez-vous le score du candidat du Front national, arrivé en deuxième position (8500 voix, 26%) et la défaite du candidat du Parti socialiste Bernard Barral (7700 voix, 23,69%), éliminé dès le premier tour ?

[…] En réalité, et ça personne ne veut le voir, le Front national ne cesse de monter ici. A Villeneuve-sur-Lot, il a fait près de 40% aux dernières cantonales. Pourquoi ? Parce que les gens ne veulent plus voir les politiques qu’on leur présente. Ce scrutin c’est une défaite pour la politique de François Hollande, mais aussi une défaite de l’UMP. […]

Marianne (Merci à Simon_McKay)