Villars : en s’enfuyant, un voleur se fait percuter par un train

Un homme de 21 ans a été tué jeudi soir après avoir été percuté par un train à Villars dans la Loire. Il s’enfuyait avec le butin d’un hôtel qu’il venait de voler. [...]

Il s’était enfui avec le butin de son vol, quelques centaines d’euros dans un sac-à-dos, lorsqu’il a été percuté par le TER Roanne Saint-Etienne. Le jeune homme n’avait pas de papiers d’identité sur lui, mais la police a pu l’identifier grâce à un relevé d’empreintes digitales. Il s’agit d’un habitant de la région stéphanoise, déjà connu des services de police. [...]

Hebergeur d'image

TF1 News

Villars (84). Une mamie de 81 ans attaquée chez elle par trois hommes armés

Mercredi, une dame de 81 ans a été violemment attaquée dans sa maison de Villars par trois hommes armés. Absolument tétanisée par ce qui lui est arrivé, elle n’a pu donner sa version des faits aux gendarmes d’Apt que le lendemain soir, depuis son lit d’hôpital. Ses agresseurs lui avaient ordonné de ne prévenir ni les gendarmes ni les pompiers « sinon on revient et on te tue« .

C’est son infirmière qui a donné l’alerte lorsque la vieille dame lui a raconté son calvaire. Mercredi soir, elle était déjà couchée lorsqu’à 20h30, lorsqu’elle a entendu frapper à sa porte, qu’elle a ouverte sans se méfier. Mais derrière se trouvait un homme cagoulé qui a violemment poussé la porte, faisant du même coup chuter la grand-mère. Ses deux complices se sont alors engouffrés dans la maison, armés d’un fusil et d’une arme de poing. La dame a été assise sur une chaise et passée à la question, une arme braquée sur elle par l’un des malfrats. Pendant ce temps, ses complices auront passé près d’une heure à fouiller la maison, à la recherche d’argent liquide et de cartes bleues. Ils ont fui en emportant environ 300 euros et quelques bijoux.

L’octogénaire, outre la violence du traumatisme psychologique qu’elle a subi, souffre également d’une fracture du tibia, occasionnée par la brutalité des trois hommes.

La Provence

(Merci à Antibarbare)

Desouche Histoire : La bataille de Malplaquet (11 septembre 1709)

Marlborough et le prince Eugène
Le duc de Marlborough et le prince Eugène à la bataille de Taisnières.

La guerre de Succession d’Espagne, guerre que Louis XIV n’a pas voulue mais qu’il est contraint de mener, débute en 1702. Une grande alliance se forme en 1701 regroupant l’Angleterre, la Hollande, le Saint Empire, le Portugal, puis la Savoie-Piémont. De son côté la France a montré lors de la guerre de la ligue d’Augsbourg qu’elle pouvait tenir tête seule à l’Europe coalisée, néanmoins cette fois-ci elle est alliée à la Bavière et à l’Espagne où règne Philippe V, petit-fils de Louis XIV.

Par rapport à la guerre de la ligue d’Augsbourg, la situation a changé : l’Angleterre et la Hollande se sont rendus maîtres des mers, la famine de 1693-1694 a fait perdre à la France près d’un million et demi d’âmes, l’empereur du Saint-Empire peut désormais consacrer toutes ses forces à la lutte contre le Roi-Soleil puisque l’empire ottoman a reconnu sa défaite en 1699 (traité de Carlovitz).

I. 1709 : la France au bord de l’effondrement

Jusqu’en 1704, la France parvient à tenir tête aux Alliés : Boufflers empêche les Anglo-Hollandais de s’emparer de la Belgique, Vendôme tient le prince Eugène en respect en Italie, Villars inflige aux Autrichiens la défaite d’Hoechstaedt en 1703.

Lire la suite