On lui a volé 100 agneaux: 15 000 euros de préjudice

Mauvaise surprise pour Jean-Pierre Barrou ce matin. Le négociant de bétaill de Valence d’Albigeois s’est fait voler cette nuit 100 agneaux et un camion-frigo. Le pire c’est que assurance ne veut pas prendre en charge le vol des bêtes car il ne disposait pas d’un contrat spécifique. Jean-Pierre va devoir payer de sa poche 15 000 euros! En face de son étable, à l’Alliance pastorale, deux bétaillères ont également été dérobées la nuit dernière.

Article payant . La dépêche

Valence : 3 clandestins volent un portable, coups et crachat sur un policier pendant la garde à vue (màj)

Avenue de Romans à Valence, il est environ 2 heures dans la nuit de mardi à mercredi quand un jeune homme de 23 ans est pris à partie par trois hommes.

En quelques instants, la victime est ceinturée par ses agresseurs. Ces derniers, manifestement à la recherche d’argent et d’objets de valeur, fouillent ses poches.

Après avoir dérobé le téléphone portable du jeune Valentinois, les trois complices prennent la fuite. Interpellés quelques minutes après l’agression [...]

Quelques minutes plus tard, grâce au signalement donné par la victime, les policiers interpellent, dans le faubourg Saint-Jacques, les trois hommes.

Placés en garde à vue, tous trois, âgés d’une vingtaine d’années et en situation irrégulière, sont reconnus par le jeune homme.

Au cours de cette garde à vue, qui a été prolongée hier soir pour le trio, l’un d’eux a par ailleurs frappé et craché sur un policier.

Le Dauphiné Libéré

Une famille rouée de coups pour une remarque à un automobiliste qui avait grillé un stop

A Valence, toute une famille a été rouée de coups le dimanche 21 juillet dernier car le père avait râlé contre un automobiliste qui venait de griller un stop.

Précisement, rue Faventines, un véhicule franchit le stop sans s’arrêter. Le père de famille doit stopper net. Il fait un geste de protestation.
Mais les deux occupants du véhicule fautif s’énervent. Ils commencent par insulter la fille de 18 ans qui se trouve côté passager, ils lui prennent son portable, le cassent. Le père et sa fille sortent, se font rouer de coups. Le fils de 14 ans reçoit une gifle. La mère qui se trouvait dans la rue arrive en courant, elle est jetée au sol.

C’est le lendemain, lundi, que les deux agresseurs ont été interpellés. Agés de 27 et 29 ans, ils sont déjà connus des services de police. Ils étaient au moment de leur arrestation sous l’emprise de stupéfiants.

France Bleu

Un « jeune » homme de 28 ans blessé par balle à Valence (26)

Hier samedi, en début d’après-midi, un homme de 28 ans a été blessé par balle dans le quartier Fontbarlettes à Valence.

Le jeune homme a été touché à une jambe. Une enquête de police est en cours pour identifier l’auteur de ce coup de feu.

Le Dauphiné Libéré

Valence : Une adolescente piège son agresseur en le photographiant

Un homme qui s’est attaqué à deux collégiennes, âgées d’une douzaine d’années, à Valence, a pu être interpellé par les policiers grâce à la réactivité de l’une d’entre elles. L’adolescente a en effet eu la vivacité d’esprit de le photographier avec son portable.

L’homme déjà connu pour des faits similaires a été laissé libre. La procédure a été transmise au Parquet pour envisager une éventuelle expertise psychiatrique de l’individu en vue de statuer sur son cas.

Une première fois à la fin du mois de juin, aux abords du collège Émile-Loubet, puis au début du mois de juillet dans la rue des Alpes, à Valence, il se serait attaqué en plein jour à deux collégiennes, âgées d’une douzaine d’années. Les adolescentes auraient été toutes deux victimes de multiples attouchements, mais toujours sur leurs vêtements.

La première, traumatisée, n’aurait alerté personne. Mais la seconde a fait preuve d’un sang-froid et d’une présence d’esprit rares pour son âge. C’est à sa conseillère principale d’éducation qu’elle se serait confiée.

Une enquête a été immédiatement ouverte par la brigade des mineurs du commissariat de Valence, grandement aidée par la «réactivité» de la collégienne. En effet, après avoir été victime de cette agression et être parvenue à repousser le sexagénaire, elle n’a pas hésité à le suivre et à le prendre en photo à l’aide de son téléphone portable. […]

Le Dauphiné

Valence : Après plusieurs cambriolages, il est arrêté dans une voiture volée

Mercredi, vers minuit, les policiers de la brigade anticriminalité de Valence repèrent une Mini Cooper qui a été signalée volée le 1 er mai lors d’un home-jacking à Valence.

[...] En charge de l’enquête, les policiers du groupe de répression d’atteintes aux biens découvrent que l’homme, un Valentinois de 26 ans, serait lié à d’autres vols de voitures de luxe.

Lors des perquisitions, les enquêteurs découvrent, à son domicile, les butins de cinq cambriolages commis dans l’agglomération valentinoise ces dernières semaines. Le Valentinois dissimulait une dizaine de réveils et montres de marques, des billets et pièces de collection, des bijoux en argent et en acier, un sac à main, 1 000 euros en liquide…

Par ailleurs, le Valentinois faisait l’objet d’une fiche de recherche pour une peine de 6 mois de prison qu’il n’a pas purgée. Le jeune homme étant condamné dans une affaire de cambriolage. [...]

Le Dauphiné Libéré

Comment lutter contre la violence dans les HLM à Valence ? (audio)

Cela fait 8 jours qu’une employée de l’office public HLM a été violemment agressée quartier Fontbarlettes à Valence. Pendant que cette femme de 39 ans se remet doucement de ses blessures, et surtout de son traumatisme, tout le monde cherche la parade pour endiguer la violence.

Le président de l’OPHLM de Valence Hubert Tixier était à 7h50 l’invité de France Bleu Drôme Ardèche.

France Bleu

Valence : Le cambrioleur-fuyard percutait les voitures de la Bac

Sa première “rencontre” avec les policiers valentinois de la brigade anticriminalité (Bac) remonte au 15 mai. Ce jour-là, vers 17 heures, les policiers repèrent une Fiat Punto volée lors d’un cambriolage à Bourg-lès-Valence.

Quelques minutes plus tard, alors qu’ils procèdent à une surveillante discrète, un homme au volant d’une Alfa Roméo se gare. Avant d’ouvrir la Punto et de récupérer des objets. Les policiers tentent une interception mais l’individu prend aussitôt la fuite. N’hésitant pas à venir percuter leur véhicule. Une course-poursuite s’engage alors pour tenter d’interpeller le fuyard. En vain. Plus tard, l’Alfa sera retrouvée incendiée à Beaumont-lès-Valence. [...]

Tôt le 1 er juin, vers 4 h 30, toujours à Bourg-lès-Valence, l’homme est reconnu par un équipage de la Bac. Là encore, le fuyard percute le véhicule de police pour prendre la fuite. [...] Quelques heures plus tard, le cambrioleur-fuyard est interpellé. Il s’agit d’un Bourcain âgé de 20 ans. [...]

Le Dauphiné Libéré

Un forcené retient son ex-amie en otage à Valence (vidéo) (màj) l’otage libérée par le GIPN

Addendum 23h15: la jeune femme libérée, le preneur d’otage neutralisé

Le Dauphiné Libéré

————–

Un homme armé de deux couteaux retient en otage une femme dans une entreprise de Valence depuis le début de l’après-midi. Il a blessé celle qui est son ancienne compagne et s’est retranché avec elle dans les bureaux.A 19H ,le GIPN s’apprêtait à donner l’assaut.

Depuis le début de l’après-midi, un drame passionnel se joue à Valence. Un homme armé de deux couteaux menace une femme qu’il a prise en otage dans l’entreprise où elle travaille.Il l’a blessé aux jambes avec un couteau de boucher. Selon nos sources, un différend opposait depuis un certain temps déjà l’homme et son ancienne compagne.

Un important dispositif était toujours déployé en fin de journée autour des bureaux de la société où s’est retranché le forcené. A 19 H, après plusieurs heures de vaines négociations, le GIPN de Lyon s’apprêtait manifestement à donner l’assaut pour libérer l’otage.

France 3
(Merci à Dexter)

Drôme : Le Tunisien « violeur » de juments condamné à deux mois ferme (màj)

Addendum 23H:
Le tribunal correctionnel de Valence a condamné ce vendredi après midi un ouvrier agricole surpris au moins à deux reprises pour des actes de zoophilie.

[...] Le sexagénaire le dit lors de l’Instruction : « j’aime les chevaux et je joue au tiercé ». A l’audience, le procureur s’énerve : « et c’est quoi la relation entre le tiercé et ce que vous avez fait ? Je ne comprends rien à ce dossier ». [...]

[...] Le défenseur de l’ouvrier agricole joue la carte du second degré : « (pour son client)

le bonheur et l’amour sont dans le pré. Il a des tendances zoophiles, on ne choisit pas sa sexualité. » C’est un zoophile mais l’avocat considère que ce n’est pas punissable, car il n’y a pas eu intention de faire mal aux juments  [...]

France Bleu
(Merci à Natacha3)

——————–

Jugé cette après-midi par le tribunal correctionnel de Valence dans le cadre d’une procédure de comparution immédiate pour sévices de nature sexuelle envers un animal apprivoisé, l’homme, âgé de 53 ans, de nationalité tunisienne, a été condamné à deux mois ferme.

Le Dauphiné Libéré
(Merci à Natacha3)

Valence (26). Rixe d’une violence inouïe en sortie de boîte de nuit pour une cigarette

La soirée festive s’est achevée en un véritable cauchemar au petit matin dimanche à Valence. Un cauchemar d’une rare et extrême violence.

Il est 7 heures. Une navette en provenance d’une discothèque dépose 13 personnes au Pôle Bus dans le centre-ville valentinois. Pour la plupart, la virée en boîte de nuit a été arrosée…

Là, tout va déraper pour un prétexte futile. Pour, selon les premiers témoignages, une simple histoire de cigarette.

Les coups vont pleuvoir. D’une violence inouïe. Sept jeunes hommes vont s’en prendre à un groupe de six jeunes femmes et hommes sans raison. Les coups de poing et de pied vont être accompagnés de jets de projectiles trouvés sur le sol. Munis de bombes de gaz lacrymogène, les agresseurs ne vont pas hésiter à asperger les visages de leurs victimes.

La violente rixe va, quelques minutes plus tard, prendre fin avec l’arrivée rapide des policiers valentinois.

Les sept jeunes hommes, dont trois mineurs, âgés de 17 à 24 ans, sont aussitôt interpellés. Fractures du bras, traumatismes crâniens…

Souffrant notamment de fractures du bras et de traumatismes crâniens, les six jeunes hommes et femmes âgés de 18 à 22 ans sont, quant à eux, conduits au centre hospitalier de Valence. [...]

Le  Dauphiné Libéré