Mantes-la-Jolie : viol collectif dans les caves du Val-Fourré

4 jeunes soupçonnés d’avoir participé au viol collectif d’une adolescente, dans une cave du quartier du Val-Fourré, à Mantes-la-Jolie (Yvelines), ont été placés en garde à vue.

Ces interpellations interviennent après la mise en exame d’un jeune homme de 18 ans, soupçonné d’être impliqué dans le viol collectif de sa petite amie de 15 ans, en présence d’au moins six autres garçons. Il a été écroué.

Francetvinfo

Le centre commercial du Val-Fourré (78) partiellement fermé après un incendie criminel

Réveil difficile pour les commerçants de la dalle du Val-Fourré à Mantes-la-Jolie (Yvelines).

Un incendie s’est déclaré dans la nuit de mardi à mercredi dans le parking souterrain de ce centre commercial très couru des habitants de la cité. Le feu s’est déclenché depuis deux véhicules stationnés dans le parking.

Il y a eu deux départs distincts. La piste criminelle est donc largement privilégiée par les enquêteurs.

Des spécialistes de la police scientifique sont sur place. Le sinistre a considérablement endommagé les installations électriques et, ce mercredi matin, environ 20 des 80 commerces n’ont pas pu ouvrir leurs portes. [...]

Le Parisien
(Merci à Lilib)

Mantes (78). Il renverse un enfant et s’enfuit, la voiture retrouvée au quartier du Val-Fourré

Un petit garçon âgé de 10 ans a été renversé par une voiture mardi soir peu après 20 heures rue Galilée, dans le quartier du Val-Fourré, à Mantes-la-Jolie. Il faisait du skateboard au bord de la chaussée lorsqu’il a été heurté par une Peugeot 406.

Le véhicule a pris la fuite. Souffrant d’un important traumatisme facial, la jeune victime a été transportée à l’hôpital Necker[...]

Vendredi dernier, déjà, un homme de 67 ans avait été mortellement fauché par deux voitures à Mantes-la-Ville.

Le Parisien
(Merci à Jean Bart / Stormisbrewing)

Mantes la Jolie 78 – Visite du quartier du Val Fourré:

Mantes-la-Jolie : deux policiers agressés par une quinzaine de personnes lors d’un contrôle

Deux fonctionnaires de police ont été légèrement blessés dans le quartier du Val Fourré, à Mantes-la-Jolie (Yvelines). Ils tentaient d’interpeller un conducteur sans permis. Ce dernier a pris la fuite.

Les forces de l’ordre avaient tenté d’interpeller un automobiliste qui roulait sans permis de conduire. Ce dernier s’est rebellé et a incité un groupe de jeunes à en découdre avec les policiers.

Assaillis par une quinzaine de personnes

Assaillis par une quinzaine de personnes, ces derniers ont réussi à quitter les lieux avec le conducteur, âgé de 24 ans, en faisant usage de gaz lacrymogène, selon la source.

Source

Merci Chris

Mantes-la-Jolie. Un carnet d’école destiné aux parents de la cité

D’ordinaire précautionneux, les services de l’Etat mettent les pieds dans le plat. La préfecture des Yvelines distribue depuis quelques jours un guide pratique destiné aux parents d’élèves du Val-Fourré. Didactique et pédagogique, ce carnet de 32 pages imprimé à 8 000 exemplaires doit aider les parents qui ne maîtrisent pas les rouages du système scolaire.

Sont principalement et délibérément concernés les immigrés de la dernière génération et le public des quartiers populaires. « Ce travail est le fruit d’entretiens avec des parents et des acteurs du monde éducatif du Val-Fourré. Tout le monde a été motivé, détaille Naïma M’Faddel, déléguée du préfet dans cette cité. Le maître mot, c’est le pragmatisme. Il ne faut pas se voiler la face, il existe parfois dans ces quartiers une méconnaissance du système éducatif. Dans certaines familles, l’école est sacralisée. Des parents ignorent par exemple qu’ils ont la possibilité de rencontrer les instituteurs en cas de problème.

Ce recueil est truffé de dessins d’écoliers de la cité.

(…) Le Parisien

Mantes-la-Jolie : un bus incendié au Val-Fourré


LP / MG

Un bus de la société Tam de Mantes-la-Jolie (Yvelines) a été la cible d’un incendie, ce jeudi soir, à la sortie du quartier du Val-Fourré. Selon les toutes premières constatations et une source policière, il s’agirait d’un incendie criminel. Le chauffeur a déclaré aux policiers avoir vu trois jeunes quitter son véhicule en courant alors qu’il quittait un arrêt, peu après 20h.

Quelques secondes plus tard, des flammes se sont déclaré à l’arrière du bus. Il restait alors entre sept et dix passagers à l’intérieur du véhicule, mais tous ont pu quitter leur place rapidement. Le chauffeur a tenté d’éteindre les flammes mais, en quelques minutes, l’engin abrûlé. Les syndicats ont décidé d’exercer leur droit de retrait, ce soir et demain matin.

Le Parisien

Mantes-la-Jolie : Une femme du Val-Fourré agressée à l’acide

Aspergée d’acide sulfurique au visage, Fatima, une femme de 46 ans risque de graves complications oculaires. Un suspect, ex-ami de la victime, est actuellement en garde à vue.

Une médiatrice du quartier sensible du Val-Fourré (Mantes-la-Jolie), âgée de 46 ans, a été aspergée d’acide sulfurique dans la nuit de vendredi à samedi alors qu’elle se trouvait dans le hall de son immeuble. Hier, un suspect, âgé de 45 ans, a été mis en examen à Versailles pour «violence volontaire ayant entraîné une infirmité permanente par conjoint et harcèlement».

Cette nuit-là, vers 2 heures, un inconnu encagoulé surprend Fatima alors qu’elle rentre de son travail. L’agresseur lui projette de l’acide en plein visage avant de prendre la fuite. Aucun témoin n’a assisté à la scène. Des prélèvements du produit ont été envoyés dans des laboratoires pour analyses. Les résultats, attendus dans les prochains jours, devraient permettre de déterminer avec certitude sa nature.

Mais, rapidement, l’enquête des policiers du commissariat de Mantes-la-Jolie s’est orientée vers une relation de la quadragénaire. Fatima avait connu son agresseur présumé il y a quelques mois. L’homme, un mécanicien venu d’Algérie, était devenu un ami, un confident. Il réalisait quelques travaux pour elle. Mais assez vite il a voulu devenir plus qu’un ami. Fatima avait alors accepté au printemps de se fiancer religieusement avec lui. Au bout d’une semaine, elle a tout arrêté. Leur relation était restée platonique. C’est à ce moment que la situation s’est envenimée. […]

Le Parisien

Mantes-la-Jolie : Les commerces de bouche dopés par le halal

Avec 23 boucheries en activité, Mantes-la-Jolie (Yvelines), 40 000 habitants, atteint des records et arrive en tête des villes moyennes en termes de commerces de bouche par habitant, un classement qui s’explique d’abord par une forte présence du halal, les boucheries destinées aux musulmans contribuant en effet pour moitié à l’offre de bouche dans la ville.

Les boucheries sont situées en partie au marché du Val-Fourré situé tout près de la frontière normande et accessible depuis l’A13. Il permet d’élargir la zone de chalandise des commerces mantais. «De par sa réputation, il attire des clients venus de très loin. Les gens viennent de Rouen ou Evreux y faire leurs emplettes et s’arrêtent dans nos commerces», assure un employé de la Boucherie mantoise, installée sur la dalle commerçante du quartier. Le maire (UMP), Michel Vialay, se félicite que cette abondance d’offre entraîne une baisse des prix de la viande. Elle-même contribuant à doper la fréquentation des commerces de la commune.

Le Parisien

Mantes-la-Jolie : les femmes marocaines découvrent le nouveau code de la famille

Des responsables marocains étaient présents hier à Mantes-la-Jolie (Yvelines). Ils sont venus expliquer le nouveau Code de la famille aux femmes de la cité du Val-Fourré dont la plupart possèdent la double nationalité. A l’occasion, deux ministres marocains ont même fait une apparition.

Pendant deux ans, des artistes, des ministres ou des travailleurs sociaux marocains vont sillonner la France et l’Europe pour expliquer aux ressortissants chérifiens la réforme du Code de la famille, promulguée par le roi Mohammed VI en 2004. Cette caravane de l’égalité et de la citoyenneté a démarré son tour de France hier, à Mantes-la-Jolie, une ville des Yvelines où la communauté marocaine—estimée à 1,2 million en France — est implantée en nombre.

Dans la salle associative de l’Agora, les femmes de la cité du Val-Fourré sont venues nombreuses s’enquérir de leurs nouveaux privilèges. La plupart possèdent, en effet, la double nationalité et, avec le jeu des conventions, c’est l’ancien Code de la famille de 1957 qui s’est longtemps imposé à elles.

Suite sur Le Parisien

Deux hommes grièvement blessés dans une fusillade à Mantes-la-Jolie

Un très important dispositif policier a été déployé à Mantes-la-Jolie mercredi soir après que deux hommes ont été blessés dans une fusillade. Ceux ci, âgés de 25 ans environ, seraient gravement touchés, l’un au thorax, l’autre au niveau des reins. Dans la soirée, un pronostic plus pessimiste des médecins est venu nuancer les premiers constats.

Ceux-ci réservent désormais leur pronostic quant à l’état de santé des deux victimes.

La fusillade s’est produite peu après 17 h 30 dans le quartier Fragonnard, à une heure où plusieurs familles et de nombreux enfants étaient encore dans la rue en cette fin de mercredi après-midi très ensoleillée.

suite

(Merci à Ma Terre Nostri)

Mantes-la-Jolie (78) : le dealer alimentait le milieu de la drogue à Suresnes (92)

Mardi dernier, les policiers de la brigade de sûreté urbaine (BSU) de Suresnes (Hauts-de-Seine) ont mis un terme aux activités très lucratives d’un père de famille de la cité du Val-Fourré à Mantes-la-Jolie. L’homme fournissait en stupéfiants le milieu de la drogue à Suresnes et avait mis sur pied un deal des plus florissants.

Suite