Bruxelles : 4 délits sur 5 dans les transports publics sont classés sans suite

Les affaires concernaient principalement des faits de trouble de l’ordre public et de la sécurité publique.

Sur les 19.120 affaires portées à la connaissance du parquet de Bruxelles durant la période allant de 2008 à 2011 pour des délits commis dans les transports publics de la capitale, 15.082 (78,9%) avaient été classées sans suite en date du 10 janvier 2012. Une citation ou une décision après une citation avaient été prises pour 2.251 cas, a indiqué la ministre de la Justice Annemie Turtelboom en réponse à une question écrite de Karl Vanlouwe (N-VA).

Les affaires concernaient principalement des faits de trouble de l’ordre public et de la sécurité publique (27,08%), de vol et extorsion (25,68%), de stupéfiants (11,35%), et de coups et blessures (10,02%). [...]

DH

(merci à Chris38)

Les transports en commun lillois gratuits pour les Roms ? Les réseaux sociaux s’enflamment

Les réseaux sociaux s’enflamment depuis la fin de semaine dernière autour de la question de la gratuité du transport pour les Roms, suite à un communiqué du Front national.

Voilà le genre de tweets qui circulent depuis vendredi dernier :

TRANSPOLE augmente ses tarifs à l’égard des usagers 7%, elle applique dans le même temps la gratuité de ses transports aux Roms. #polemique

Cst quoi ce bordel avec #Transpole Je paye plus moi cst décidé ! Si on le fait gratuit cst pour tous, pas d’exception #révolte

L’ensemble des déplacements Transpole gratuits pour les Roms? Bon, j’veux mes 150 balles les gars, faut pas se foutre de la gueule des gens.

A l’origine de l’emballement de Twitter, un communiqué d’Eric Dillies, secrétaire départemental du Front national : « Alors que la société Transpole vient d’augmenter ses tarifs à l’égard des usagers de 7%, elle applique dans le même temps la gratuité de ses transports aux Roms. »

Dans un premier temps, Transpole ne souhaitait pas réagir, « pour ne pas rentrer dans le jeu du Front national. » Finalement, la société a décidé de mettre les choses au point tôt ce lundi matin, sur Twitter également :

Transpole @transpoIe_actu

Contrairement à ce qu’affirment les rumeurs, toute personne empruntant le réseau Transpole doit avoir un titre de transport valable.
26 Nov 12

Fin de l’emballement? Pas sûr…

La Voix du Nord

(merci à J Mich)

Bruxelles : un superviseur de la STIB violemment agressé, tout le réseau à l’arrêt

Une violente agression a eu lieu ce samedi à Bruxelles. Un superviseur de la STIB a subi des coups à la tête en se rendant sur les lieux d’un accident. Il est en état de mort cérébrale. Ses agresseurs sont en fuite. [...]

RTL.be

(merci à Vent du nord)

Béziers : Agressée dans le bus sur la ligne 16 par deux hommes

Encore une fois la ligne 16 de Béziers Méditérranée transports fait parler d’elle. Samedi, en fin de journée, une femme a été agressée à la sortie de ce bus qui va de Béziers à Valras. Là, deux hommes l’ont insultée, frappée. Ils lui ont retourné deux doigts. Tout ça devant sa fille âgée de 13 ans.

La victime a déposé une plainte hier à la gendarmerie de Valras.Tout débute à Sérignan, à la montée du bus. La victime refuse d’enjamber un chien qui est confortablement installé en travers de l’allée. Elle demande à son propriétaire de le faire bouger. Ce dernier s’y résout non sans râler.Quelques instants après, les insultes fusent, mais la femme ne se laisse pas faire. Elle répond alors que sa fille reste médusée devant de tels agissements. Toutes les deux vont alors descendre du véhicule.

Un des deux hommes m’a sauté dessus. Il m’a frappé, tiré les cheveux et jeter de la bière dessus. Personne n’a bougé. C’est ma fille qui a appelé les gendarmes [...]
Ils sont facilement reconnaissables, ils font peur et sont très sales. En plus, ils puent énormément tant est si bien que tout le monde s’écartent quand ils prennent le car.

Selon le témoignage de la victime, il semble que le chauffeur de bus soit resté courageusement accroché à son volant.

Il m’a répondu qu’il avait sa tournée à terminer quand je lui ai demandé pourquoi il n’avait rien fait.[...]

Le Midi Libre

(merci à parciparla)

Béziers : La ligne de bus Béziers-Valras sous surveillance suite à plusieurs agressions

Une quinzaine de jeunes torses nus, âgés de 14 à 16 ans, s’en sont pris verbalement à des passagers ainsi qu’au chauffeur d’un bus de la ligne n° 16 qui relie Béziers à Valras-Plage, mercredi soir, nécessitant l’intervention des forces de l’ordre. « Cette insécurité a eu pour conséquence de perturber un service de transports qui fonctionne très bien, qui est attractif et qui répond aux besoins de nombreux voyageurs, notamment ceux qui réalisent des déplacements domicile travail », explique-t-on à Béziers Méditerranée Transports.

Afin de réagir dans les plus brefs délais à ce type d’agression, une procédure d’urgence va être mise en place. Elle s’appuie notamment sur le renforcement de la vidéosurveillance, avec un système embarqué qui va être installé dans tous les véhicules de la ligne n° 16, au plus tôt.

Quant aux outils de vidéosurveillance déjà en place aux gares routières de Béziers et Valras-Plage, ils seront mieux exploités pour dissuader les incivilités.[...]

Le Midi Libre

Seine-et-Marne : 6900 vols de portables l’an dernier

La patronne de la police espère enrayer l’explosion des vols de smartphones en Seine-et-Marne grâce au système de blocage à distance vanté hier par le ministre de l’Intérieur.Les vols de portables explosent en Seine-et-Marne, notamment dans les transports en commun. En zone police, près de 19 plaintes sont enregistrées chaque jour. Chantal Baccanini, directrice départementale de la sécurité publique, détaille ce phénomène au lendemain de la présentation par le ministre de l’Intérieur d’un dispositif permettant de neutraliser les appareils à distance.[...]

En 2010, nous avons enregistré 6 900 plaintes. Cela représente 67 % des vols avec violences et 16,37 % des atteintes aux biens. Sur les trois premiers mois de 2011, la situation a empiré puisque ces délits constituent désormais 18,10 % des atteintes aux biens. Le phénomène a commencé il y a deux ans avec l’arrivée des smartphones [...]

Le Parisien

(merci à parciparla)

En bref : tabassages multiculturels

Niort : Témoignage d’un chauffeur de bus : « Nous avons des problèmes avec des groupes au fond des bus, trois ou quatre qui mettent du désordre. On essaie de les regarder, mais ça ne leur fait pas peur. A faire la police nous-mêmes, on se mettrait en danger. Si on appelle avec le combiné, ils nous voient. On ne peut qu’espérer qu’ils descendent vite. Lorsque j’attends en bout de ligne le soir, je ne laisse plus la lumière dans le bus. Je ne veux pas attirer l’attention et être pris pour cible» Source – Lire aussi cet article.

Vaulx-en-Velin : passé à tabac pour avoir demandé à des «jeunes» d’arrêter de fumer. Vendredi dernier, 23 heures : dans le bus n°67 qui roule en direction de Vaux-en-Velin, trois jeunes boivent et fument. Un passager d’une quarantaine d’années se risque à leur demander d’arrêter: il est insulté et tabassé. Source

• Lausanne (Suisse) : roué de coups par une bande pour une cigarette. Alors qu’il marche dans la rue vers 22 h 45, Marco est encerclé par six adolescents: «T’as une cigarette?». «Ils portaient tous une capuche façon banlieusard et m’ont empêché de passer», raconte la victime qui sera ensuite frappée au visage. Selon la police, d’autres agressions analogues ont eu lieu le même soir au centre-ville. Source

Lu dans la presse

• Dole (Jura) : grève des chauffeurs de bus après une nouvelle agression. Un conducteur a été attaqué jeudi par des individus armés de barres de fer. Si les chauffeurs se plaignent de la délinquance des collégiens, ils redoutent surtout la traversée du quartier des Mesnils-Pasteur : «Le quartier est toujours dans le noir, ce qui n’arrange rien, ne serait-ce que pour la sécurité de conduite » révèle un chauffeur. «Depuis un mois, les bus sont caillassés tous les soirs », dénonce un délégué CGT.  « Des passagers m’ont pris en photo avec leurs portables. Ils me disaient : maintenant, t’es piqué. J’ai eu très peur. On ne peut travailler dans ces conditions », ajoute le chauffeur agressé. Sources 123

« Nous sommes régulièrement menacés de mort.»

• Mont-Saint-Martin (Meurthe et Moselle) : la vie est devenue un véritable enfer pour les commerçants, continuellement victimes de vols, insultes, menaces, agressions… qui sont le fait de ressortissants roumains installés depuis des mois sur un campement improvisé. Les commerçants n’en peuvent plus : « Ce n’est pas notre rôle de courir derrière eux sur les parkings pour récupérer notre marchandise. Auchan a dû renforcer son service de sécurité. Nous sommes régulièrement menacés de mort, il est impossible de travailler dans ces conditions, dans un tel climat d’insécurité. Nous souhaitons voir plus de patrouilles de police, aussi. Nous avons la sensation qu’elle n’est pas de notre côté ».  Source