Bernard-Henri Lévy : L’Unesco et les juifs , le «scandale de la semaine»

L’Unesco avait programmé, à Paris, de longue date, une exposition intitulée «Les gens, le Livre, la Terre : la relation de 3 500 ans du peuple juif avec la Terre sainte». Elle a été brutalement suspendue suite à une lettre de 22 pays arabes «préoccupés» par le «possible impact négatif» de l’événement sur «le processus de paix et les négociations en cours au Proche-Orient». Grosse colère de Bernard-Henri Lévy dans le Nouvel Obs.

Bien sûr, nous sommes résolument cosmopolites. Bien sûr, tout ce qui est terroir, béret, bourrées, binious, bref, «franchouillard» ou cocardier, nous est étranger, voire odieux. (Bernard-Henri Lévy, 1985, Edito dans la revue Globe).

Ne nous attardons pas non plus sur l’aveuglement d’une Ligue arabe qui […] ne voit qu’une menace sérieuse planer sur la région : Israël, toujours Israël, le tout petit Israël, dès lors qu’il a la prétention de se pencher, comme tous les peuples du monde, sur son histoire, ses récits fondateurs ou l’ancienneté de sa présence sur la terre où il est établi. […]

Le Point

Côte d’Ivoire : le « vivre ensemble » n’est pas pour tout de suite

[extraits] Dans le nord de la Côte d’Ivoire, les tensions se ravivent entre Peuls et Malinké. Peuple allogène originaire du Burkina Faso, les Peuls sont en général des éleveurs de bétail tandis que les Malinké sont surtout des agriculteurs. Leur différend prend ses racines dans des problèmes d’occupation de la terre.

Le président prône la réconciliation entre les différentes ethnies mais sa politique du «vivre ensemble » fait chou blanc pour l’instant.

Des agriculteurs malinké se sont rendus dans le quartier où vivent les éleveurs peuls et se sont mis à les battre à coups de bâton. Deux assaillants ont été arrêtés.

Ces interpellations n’ont fait qu’attiser les tensions. Quelques heures plus tard, une bonne centaine d’agriculteurs malinké ont fait irruption dans la gendarmerie et ont commencé à jeter des pierres sur les gendarmes. Ils ont été contraints de libérer les prisonniers. Lesquels sont retournés au quartier peul pour mettre le feu à leurs cases.

Le président prône la réconciliation entre les différentes ethnies mais sa politique du «vivre ensemble » fait chou blanc pour l’instant.

Source

Lire aussi : Kenya – Attaque tribale d’un village : 45 morts . La région est frappée par des tueries entre les ethnies Orma – essentiellement des éleveurs- et Pokomo – majoritairement des agriculteurs. Source

D’ici 2030, plus d’un Terrien sur quatre sera musulman

Au cours des vingt prochaines années, la population musulmane mondiale devrait croître deux fois plus vite que les autres, révèle une étude américaine publiée jeudi sous le titre « The Future of the Global Muslim Population » (l’Avenir de la population musulmane). D’ici 2030, estime l’institut d’études Pew Forum on Religion and Public Life, elle devrait constituer plus d’un quart des habitants de la planète. Et ce malgré un taux de natalité faiblissant : il devrait passer de 2,2% par an entre 1990 et 2010 à 1,5% entre 2010 et 2030.

Selon ces projections, les musulmans devraient être 2,2 milliards en 2030, contre 1,6 milliard en 2010 ; ils représenteraient alors 26,4% de la population mondiale, contre 23,4% actuellement. « La baisse du taux de croissance de la population musulmane est d’abord due à la chute du taux de fertilité dans nombre de pays majoritairement musulmans« , précise le rapport. « Globalement, on s’attend à ce que la population musulmane croisse deux fois plus vite que le reste de la population mondiale dans les vingt prochaines années – avec un taux de 1,5% par an contre 0,7% pour les non-musulmans« , ajoute l’enquête.

En Europe, un tiers de musulmans de plus

Environ 60% des musulmans vivront en 2030 dans la zone Asie-Pacifique, 20% au Proche-Orient, 17,6% en Afrique subsaharienne, 2,7% en Europe et 0,5% aux Amériques. Le Pakistan dépassera l’Indonésie comme pays musulman le plus peuplé.

En Europe, du fait de l’immigration, le nombre de musulmans augmentera d’un tiers pour atteindre 8% de la population, contre 6% actuellement. Les musulmans seront 6,9 millions en France, soit 10,3% de la population, contre 4,7 millions actuellement (7,5%). Ils seront 5,6 millions (8,2%) au Royaume-Uni, contre 2,9 millions aujourd’hui, et 5,5 millions en Allemagne (7,1%), contre 4,1 millions (5%). Et aux Etats-Unis, la proportion de musulmans aux passera de 0,8% à 1,7%. En 2030, les musulmans seront également 2,1 millions en Israël, soit 23,2% de la population – en incluant Jérusalem – contre 1,3 million (17,7%) en 2010.

Tf1.fr

(Merci à Antoine)