Tranche de vie au Brésil (vidéo)

Interrogée en direct dans les rues de Rio de Janeiro (Brésil), une femme se fait arracher son collier devant les caméras de « RJTV ». [...]

Comme le rapporte le « Daily Mail« , une dame a été interrogée par la chaîne brésilienne « RJTV ». L’objet des questions du journaliste? Justement, la sécurité dans les rues de la ville brésilienne. [...]

7sur7

L’esprit Canal+ : derrière la dérision, le fanatisme

[court extrait d'un long article]

L’esprit Canal+, aujourd’hui si sûr de lui et de ses « valeurs », est né d’une ambition de racoler des CSP+ [catégories socio-professionnelles supérieures NDLR] pour une chaîne payante diffusant, outre des films, du foot, des blagues et du cul…

Autrement dit l’alliance de l’argent et de la vulgarité dans un grand éclat de rire expulsant de la fête les peine-à-jouir. L’esprit canal peut être vu comme le condensé d’un certain esprit des années 80 : une gauche « moins coco que cokée », le triomphe des pubards, la salsa effrénée d’une nouvelle bourgeoisie urbaine sans scrupule n’ayant conservé, en guise de morale, qu’un pin’s « Touche pas à mon pote » et son vote socialiste.

L’esprit Canal est un symptôme flagrant du retournement concret des idéaux de la gauche. Comment les défenseurs du peuple sont devenus ses plus féroces contempteurs, en se muant en une élite inculte et agressive. Comment les irrévérencieux se sont faits gardiens du dogme en utilisant la dérision pour neutraliser tout contradicteur et se dispenser d’avoir à justifier aucun de ses arguments. Comment les comiques sont devenus des pompeux, les « généreux » des friqués cyniques, les avant-gardistes des réactionnaires jaloux de leurs prérogatives.

L’esprit Canal, c’était l’impertinence, ce fut le mépris. Ce n’est plus désormais qu’une grimace de haine fanatique et satisfaite. Il est vraiment l’heure de se désabonner…

Lire l’article sur l’OJIM, Observatoire des journalistes

Complément

Quel électorat pour quel média ?

Canal + ? « Une chaîne de bobos » ! France Inter ? C’est « radio Bolcho » ! Aucun doute, Marine Le Pen est totalement raccord avec ses électeurs. Les téléspectateurs du Grand Journal ne comptent dans leurs rangs que deux minusculissimes pourcents de votants FN aux dernières municipales ! Et les sympathisants frontistes sont tout aussi peu nombreux à s’arrêter sur la fréquence de la chaîne reine de Radio France…

Radio

Presse quotidien

Hebdo

TV

Intégralité du sondage
lire le commentaire du sondage de Marianne

Canal Plus a perdu 360.000 abonnements en un an

En 2013, la chaîne cryptée a perdu en France métropolitaire 26.000 abonnés et 185.000 abonnements (un abonné peut avoir plusieurs abonnements).

Ce chiffre inclut à la fois Canal Plus, le bouquet CanalSat et le service de vidéo-à-la-demande Canal Play. Or ce dernier est en forte croisssance: il compte 330.000 abonnés, contre 156.000 fin 2012.

Si l’on retire CanalPlay, alors c’est 360.000 abonnements à Canal Plus et CanalSat qui se sont évaporés en un an.

BFMTV – merci ledruideduvillage

Gérard de la Télévision : 2 pour Mouloud Achour et 1 pour Sophia Aram… (maj)

mise à jour du 13 février 17H11 :

Réaction de Frede Royer le créateur des « Gérard » :

Contacté par Télé-LoisirsFrede Royer, le créateur de la cérémonie réagit. « Je trouve que c’est bêta comme réaction, commence-t-il. Par cette réaction, il nous prouve son manque de talent et de professionnalisme qu’on lui connait par ailleurs. Ne pas comprendre l’humour des Gérard, à ce point là, c’est un peu embêtant… », lâche Frede Royer.

Si les Gérard ont l’habitude de créer des catégories aux intitulés politiquement incorrects, Frede Royer assume celle du quota qui, on le rappelle, était disputée cette année par Mimie Mathy, William Carnimolla, Laurent Ournac et Harry Roselmack. « On fait ce genre de catégories depuis le début. Et on ne va pas arrêter de faire de l’humour et de taper sur tout ce qu’on veut à cause d’un soi-disant contexte. En général, les nommés et les lauréats prennent ça avec humour », explique-t-il.

Concernant les insultes de Mouloud Achour qui a traité les organisateurs des Gérard de « fils de p*** », Frede Royer les prend semble-t-il avec beaucoup d’humour. « Un langage de quota… » ironise-t-il.

Télé Loisirs

mise à jour du 13 février 15H40 :

« La télé est livrée avec une carte d’électeur du FN »

« Et quand je vois des fils de putes comme les Gérard qui me remettent le truc du meilleur quota alors que ça fait 15 ans que je suis journaliste »


source : Touche pas à mon poste – D8

——————————————————–
Gérard du quota : Mouloud Achour (Canal+)

Gérard de l’émission dont les concepteurs auraient peut-être dû attendre les audiences avant de lui donner un titre : Jusqu’ici tout va bien, avec Sophia Aram (France 2)

Gérard de l’animateur en solde : Mouloud Achour, derniers jours avant liquidation sur Canal!

« Rue des allocs » , l’émission qui fait scandale en Grande-Bretagne

«Benefits Street» (rue des allocs) est diffusé sur Channel 4 depuis le 8 janvier 2014 et provoque un véritable tollé. Cette émission de téléréalité a décidé de filmer la vie des habitants d’une rue de Birmingham, une ville touchée par un taux de chômage record.

Dans le premier épisode, un homme explique comment voler des vêtements dans un magasin… Un couple, hilare, confesse avoir été pris en flagrant délit de fraude aux allocations familiales.. Des gens déambulent dans la rue, sans but, une bière à la main…

Dès le lendemain de la diffusion, les internautes se sont violemment déchaînés sur les réseaux sociaux :  «Voir toute cette racaille me rend dingue, allez bosser, bande de chiens», écrit untel sur twitter. Pour un autre : «Quelle pourriture de voyous. Une balle coûte 30 pence. Avec un billet de 20 livres, on pourrait nettoyer de la rue.»

20.000 personnes, écœurées, ont signé une pétition pour réclamer l’arrêt pur et simple de l’émission. De leur côté, les habitants de Turner Street, filmés dans le reality show, se sentent dupés. «Ils nous ont dit qu’ils voulaient montrer le positif, mais la seule chose qu’ils ont fait est de monter le négatif».

Le Premier ministre David Cameron vient d’engager une vaste réforme de l’Etat-providence. En octobre 2013, le ministre des Finances avait lancé : «Où est la justice pour le travailleur qui s’en va au travail tôt le matin alors qu’il fait encore nuit et voit les rideaux fermés de son voisin qui se la coule douce grâce aux allocations ?»

Geopolis France TV

Marignane. Que voient les Français à la télévision ? : «Un garçon condamné trois fois, une mère, portant le voile»

Tribune de Nathalie Rheims intitulée : «Valls vs Taubira, la bataille des mots de La Rochelle à Marignane».

Que voient les Français à la télévision ? Une mère, portant le voile, qui explique que son fils ne peut pas avoir fait ça, un frère qui met sur le même plan la folie du geste de Jacques Blondel et celle des deux garçons dont on ne s’explique pas le comportement, tout le monde trouvant par contre banal de braquer un bureau de tabac avec un fusil à pompe.

«Gagner contre le Front national, c’est d’abord gagner la bataille des mots.» À La Rochelle, c’est ainsi que Manuel Valls justifiait devant ses «camarades» un été que certains d’entre eux ont jugé trop médiatique. Pour lui, le parti de Marine Le Pen est «un parti qui simplifie tout et qui ne règle rien».

La «bataille des mots », c’est à la télévision et dans les médias qu’elle se déroule et là, paradoxe, plus l’action de l’État se révèle impuissante, plus la violence et l’insécurité se répandent sur les écrans […].

Pendant ce temps, la bataille décisive, la vraie, se déroulait à Marignane où un retraité sexagénaire d’Air France venait de se faire tuer alors qu’il avait tenté d’intervenir lors du braquage d’un bureau de tabac par deux jeunes gens armés. C’est moins lyrique que le poète de Basse-Terre, mais ça parle aux Français qui comprennent très bien ce qu’ils voient et ce qu’ils entendent. Il suffit, pour s’en convaincre, de regarder les vidéos réalisées autour de l’évènement. […]

Aujourd’hui, la bataille des mots est que cette mort ne reste pas complètement absurde ou réduite à un acte héroïque insensé. Mais alors, que voyons-nous à la télévision ? […]

Peut-on encore douter que Marine Le Pen soit l’unique vainqueur de cette bataille-là, n’abandonnant à Manuel Valls que quelques miettes de popularité personnelle pour sa carrière future ?

Ce garçon, qui venait d’avoir 18 ans jeudi, le jour du braquage, est connu de la police pour une douzaine de délits, principalement des vols avec dégradation ou effraction, et il a été condamné trois fois par le tribunal pour enfants. Au moment des faits, il exécutait une peine de quatre mois avec mise à l’épreuve. […]

Le Point

« C’est tellement mieux chez nous » [Fiction télévisée] [Archives]

Extraits divers (3 min) du premier épisode de « La Vierge Noire », téléfilm de 1990 réalisé par Igaal Niddam. Coproduit par : ZDF Productions, Télévision Suisse-Romande (TSR), Televisión Española (TVE), Radiotelevisione Italiana, Austrian Broadcasting Corporation (ORF) et Antenne 2.

["C'est tellement mieux chez nous" est un extrait de la chanson finale]

«Les filles de paysans ne veulent plus rester à la campagne. Pour trouver une épouse, les agriculteurs célibataires recrutent de jeunes Noires par le truchement de petites annonces des jeunes femmes qui, elles, sont fascinées par le «paradis helvétique». La saga d’un village fribourgeois et de deux jeunes femmes des îles. »

Igaal Niddam, né au Maroc, est un réalisateur et scénariste suisse. Après avoir vécu entre 1948 et 1959 dans un kibboutz d’Israël, il travaille comme caméraman à Tel Aviv avant d’exercer sa profession à la Télévision suisse romande. (wiki)