Angleterre : Le chef de l’EDL arrêté alors qu’il préparait une manifestation surprise à Londres

Le chef de l’EDL, Stephen Lennon, figure probablement parmi les 53 membres d’extrême-droite qui ont été arrêtés hier. L’EDL prévoyait une manifestation « surprise », dans l’est de Londres.

La semaine dernière, Lennon, 29 ans, a twitté que « C’est la prison ou la mort! On ne se soumettra pas! »

Des douzaines de policiers anti-émeutes, ont emmené les membres de l’EDL dans des véhicules blindés, au M1 prés de Luton Beds, dans le cadre d’une pré-enquête.

Le groupe extrémiste prévoyait une protestation, samedi prochain, à Walthamstow, dans le Nord-Est de Londres. Une précédente manifestation dans le quartier s’était déjà achevée par des violences entraînant 20 arrestations.

Daily Star

(Merci à Antislam pour la traduction)

Grande-Bretagne : L’EDL entre en politique

Le chef de file de la Ligue de défense anglaise (EDL), mouvement anti-islamiste créé il y a trois ans et considéré comme le nouveau visage de l’extrême droite britannique, a annoncé vendredi la création d’un parti politique en mai.

http://img834.imageshack.us/img834/7011/52058182.jpg

Stephen Lennon a annoncé que son mouvement souhaitait désormais entrer en politique et participer aux élections.

«Tout le pays pourra entendre la voix d’un parti politique anti-islamiste qui offre une alternative à chacun sans être pour autant raciste, à l’opposé du Parti national britannique (BNP)»,

a-t-il déclaré.

L’EDL a été créé en réponse à une manifestation de musulmans radicaux qui avaient pris à partie des soldats britanniques lors d’une fête organisée pour leur retour, dans la ville de Luton, au nord de Londres. (…)

20minutes

Londres : 60 arrestations après une manifestation de la Ligue de défense anglaise

La police a arrêté 60 personnes à Londres hier après des incidents provoqués par un «groupe d’extrême-droite», la Ligue de défense anglaise (EDL), organisateur d’un rassemblement malgré l’interdiction de manifester imposée après les émeutes meurtrières qui ont secoué le pays en août.

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

La police a d’abord annoncé dans un communiqué avoir arrêté 16 personnes «pour plusieurs délits, dont bagarres, alcoolisme, trouble à l’ordre public et agression d’un agent de police», dans une foule d’un millier de militants de la Ligue de défense anglaise (EDL). Quarante-quatre autres personnes ont également été interpellées dans le quartier d’East London, quand des membres de l’EDL sont descendus d’un bus et se sont battus avec des jeunes du quartier, a indiqué la police dans la soirée.

Lire la suite