Stéphane Bern : Copé m’a affirmé être « à titre personnel » pour le mariage gay (maj vidéo C+) le leader de la « Droite forte » gay ?

Addendum vidéo : SLT C+ 01.06.2013 : Intervention de Bern, ce dernier a prétendu que Copé était favorable au mariage pour tous et que le leader de la Droite forte (Geoffroy Didier) était gay. Celui-ci dément.

Canal + (SLT Partie 2) / Le Point

—————————

L’animateur et journaliste Stéphane Bern a affirmé vendredi à l’AFP avoir assisté à un dîner où le président de l’UMP qui a manifesté dimanche contre la loi sur le mariage gay, lui avait confié être « à titre personnel » pour le mariage homosexuel.

L’animateur et journaliste Stéphane Bern a affirmé vendredi à l’AFP avoir assisté à un dîner où Jean-François Copé, le président de l’UMP qui a manifesté dimanche contre la loi sur le mariage gay, lui avait confié être « à titre personnel » pour le mariage homosexuel. « C’était le 20 novembre 2011, quelques semaines avant son mariage et il a dit A titre personnel, je suis pour » le mariage gay, a-t-il déclaré à l’AFP, confirmant des propos qu’il a tenus jeudi lors de l’enregistrement de l’émission « Salut les terriens », révélés par LePoint.fr.

« Marc-olivier Fogiel vient de me le confirmer par texto, nous étions au même dîner. Il y avait (le producteur et acteur) Dominique Besnehard », a précisé l’animateur, selon qui « celle qui allait devenir » l’épouse de M. Copé assistait aussi à ce dîner. « Quand je vois qu’en bon tacticien il fait descendre des milliers de Français dans la rue, je me demande où est la parole des hommes politiques entre ce qu’ils peuvent dire en privé et ce qu’ils peuvent dire en public », a-t-il dit à l’AFP. [...]

TF1 News

Stéphane Bern critique la politique fiscale de François Hollande

« Le signal est très négatif. Je vois autour de moi plein de jeunes qui partent simplement parce qu’on leur dit « Si vous vous tuez à la tâche, cela ira à l’État et pas à vous »  »

« S’il y a des paradis fiscaux, c’est qu’il y a un enfer fiscal »

Mariage gay. Stéphane Bern : «Depuis quand la religion fait-elle la loi ? »

L’animateur Stéphane Bern explique pourquoi il a signé le manifeste «Pour moi, c’est oui», déjà signé par plusieurs dizaines de personnalités.

Voir la vidéo du manifeste : Fdesouche

La France est-elle donc devenue un pays d’arriérés ? Depuis quand la religion fait-elle la loi ? Je soutiens le mariage pour tous, mais cela n’a rien à voir avec le fait que je sois gay.

Personnellement, d’ailleurs, je ne me marierai pas. Je ne me suis même pas pacsé. Les contrats, ce n’est pas mon truc. Mais, en tant que citoyen, je souhaite que tous les Français soient égaux, sans discrimination.

Je suis de la génération qui revendique le droit à l’indifférence. Je ne cache pas ce que je suis.

Je sais qu’on revient de loin. J’ai connu ceux qui se sont battus pour avoir le droit d’être différents. Les jeunes ont intégré tout cela. Ils aspirent au contraire à la normalité – le mariage, la famille -, comme les hétéros.

Le Nouvel Obs

Audiences TV : les téléspectateurs à fond derrière leur «village préféré»

Le patrimoine a la cote ! Hier soir, le magazine «Le village préféré des Français» présenté par Stéphane Bern sur France 2 a réalisé l’exploit de battre la série «Dr House» en rediffusion sur TF1.

L’émission qui a consacré le site médiéval de Saint-Cirq-Lapopie (Lot) a ainsi fédéré 4,7 millions de téléspectateurs (19,6% de part d’audience) en moyenne et jusqu’à 5,7 millions à la fin quand le médecin de la Une en a mobilisé 3,9 millions (15,8% de pda).

Troisième, la série «Louis la brocante» a rassemblé 3,5 millions de fidèles (14,4% de pda) tandis que le film de M6 «Michael Jackson : This is it» a bu la tasse, suivi par 2,1 millions de personnes (9% de pda). [...]

Le Parisien

« Si dans 20 ans la langue française continue d’exister, ce sera uniquement grâce aux Africains »

selon Olivier Poivre d’Arvor, écrivain, directeur de France Culture. D’après lui, c’est la francophonie et la natalité africaine qui sauveront la langue française (France 2, « Semaine critique », 11/03/11) (à partir de 44′)

Autres invités : Calixthe Beyala, Stéphane Bern et Maurice Szafran

Appel lecteurs : capture vidéo des meilleurs passages du débat