Halal : un cuisinier sanctionné pour avoir cuit des steaks halal

[…] Car, depuis le 6 septembre, le géant de l’informatique vit à l’heure d’un nouveau type de révolte : la fronde du steak halal. En à peine une semaine, 500 personnes ont signé une pétition pour défendre leur cuistot, Guillaume Chigot, sanctionné fin août pour faute professionnelle.[…]

[…] Les clients, il les connaît bien. Parmi eux : une jeune femme de confession musulmane. « En janvier, elle m’a rapporté qu’elle en avait assez de ne manger que des frites et du poisson. […]. Cette employée de HP lui demande alors une faveur : celle de lui faire cuire des steaks halal surgelés qu’elle lui apporterait. « Je lui ai répondu que ce n’était pas légal mais que j’acceptais si cela restait entre nous. C’était pour lui rendre service. A chaque fois, je faisais attention de les isoler des autres produits alimentaires », se justifie Guillaume.

Sauf que le 16 juin, l’homme est pris la main dans le sac. Dès le 19, une lettre lui notifie sa mise à pied disciplinaire avec retenue sur salaire. « Ces denrées, dont il est impossible de connaître avec précision l’origine, les conditions de fabrication, de congélation et de transport jusqu’à leur arrivée dans nos congélateurs,[…] », écrit l’un des responsables d’Avenance. Et d’ajouter que la contamination est possible « dans un contexte où le risque alimentaire est très massivement médiatisé [intoxications bactérie Escherichia coli] ».

[…] Dès le 6 septembre, la CGT organise un débrayage. Une vingtaine de personnes suivent. […]

Le Parisien