Stains (93). Azzedine Taïbi (PC) : Les électeurs pourront voter pour «quelqu’un qui leur ressemble». 49,57 % pour Taïbi. (Ajout vidéo MàJ N°2)

Addendum 09.04.2014 :

«Ma nationalité française, je l’ai eue automatiquement l’année de mes 18 ans », raconte M. Taïbi, qui conserve un passeport algérien, et passe régulièrement des vacances de l’autre côté de la Méditerrannée.»

Sur 16 000 votants inscrits plus de 56% d’électeurs se sont abstenus et Azzédine Taïbi remporte la mairie de Stains avec plus de 3 000 voix c’est-à-dire moins d’1/5 des voix des inscrits dans une commune de 35 000 habitants.

France 3 : Bondy Blog

———————————

Addendum : RÉSULTATS DU 1er TOUR à Stains.

———————————

Azzedine Taïbi est tête de liste du Rassemblement de la gauche de la ville de Stains (Seine-Saint-Denis). Son projet : «un nouvel élan populaire à Stains». Le maire actuel est Michel Beaumale (PC). Il est interviewé par le quotidien algérien El Watan.

Comment avez-vous été plébiscité tête de liste de toute la gauche dans une ville de plus de 35 000 habitants et à proximité de Paris ?

J’ai 49 ans et je vis à Stains depuis presque 30 ans, après avoir quitté le Val-de-Marne. Je suis issu d’une famille ouvrière d’origine algérienne. Mes parents, originaires de la petite Kabylie, près d’Akbou, ont immigré en France dans les années 1950. […]

Et que pense la communauté maghrébine, très forte à Stains, de votre candidature ?

Cela m’aide encore plus de recevoir le réconfort de mes concitoyens français originaires des pays du Maghreb et du continent africain. Ils sont fiers d’avoir, enfin, la possibilité de contribuer à placer au poste de premier magistrat de leur ville quelqu’un qui leur ressemble.

Même si je ne me focalise pas sur cet aspect, il est vrai que ma candidature est très symbolique puisque je serai, si les Stanois me choisissent, l’un des très rares maires français d’origine algérienne et maghrébine en général à la tête d’une ville importante de plus de 35 000 habitants. Si mon éventuelle élection peut aider à provoquer un sursaut citoyen et encourager les membres de cette communauté, notamment les jeunes, à s’intéresser davantage à la chose politique, cela me convient.

Et je suis prêt à assumer pleinement ce rôle de symbole. Néanmoins, je tiens à préciser que même chez mes autres concitoyens, dits Français de souche, il y a une certaine joie et une satisfaction de voir quelqu’un, apprécié et reconnu sur le terrain, être tête de liste de toute la gauche stanoise. J’ai tout le temps travaillé pour le rassemblement de toutes les communautés et la lutte contre les clivages. A Stains, nous sommes tous des citoyens à part entière, quels que soient nos parcours et nos origines. Nous formons un socle commun. J’aborde cette échéance électorale avec beaucoup d’humilité en misant tout sur notre programme. […]

El Watan

Stains (93). Deux frères de 16 et 19 ans blessés par balle

Deux jeunes âgés de 16 et 19 ans ont été blessés par balle hier soir dans un square à Stains et transportés à l’hôpital. « L’un d’eux a été blessé par arme à feu au mollet, l’autre à la hanche » vers 23h15, a déclaré une source proche du dossier, sans pouvoir préciser pour le moment la gravité de ces blessures. Sur la voie publique, près du square Pierre Jean de Béranger, quatre douilles de calibre 9 mm ont été retrouvées.

Le père d’une des deux victimes a été interpellé sur place après s’être battu avec un policier, a-t-elle ajouté, ignorant les causes du différend.

(…) Le Figaro

Stains (93). Ils attiraient des homosexuels dans une cité pour les dépouiller [vidéo BFMTV]

Deux hommes soupçonnés d’avoir attiré dans une cité de Stains (Seine-Saint-Denis) des homosexuels rencontrés sur internet pour les violenter et leur voler leur carte bleue ont été interpellés jeudi matin.

Ce jeudi matin, deux habitants de Stains (Seine-Saint-Denis) ont été interpellés par la police. Ils sont soupçonnés d’avoir volé et violenté une dizaine de personnes homosexuelles au mois de décembre.

Les deux hommes arrêtés au même domicile « prenaient rendez-vous avec les victimes sur un site internet de rencontres », a-t-on déclaré à la préfecture, confirmant une information BFMTV

Le mode opératoire ne variait pas : « Au moment de l’entrevue, la victime était conduite dans un appartement d’une cité et dépouillée de ses biens, en particulier de sa carte bancaire », selon la préfecture. [...]

Metro France / BFMTV

Stains : repéré par la police, un voleur meurt

Un homme de nationalité roumaine est mort ce matin à Stains (Seine-Saint-Denis) en tombant du toit d’une maison paroissiale dans laquelle des policiers avaient pénétré après avoir été prévenus qu’un cambriolage était en cours.

« Ça s’est passé dans une maison paroissiale, le prêtre a appelé la police pour dire qu’il y avait un cambriolage », a précisé une source proche du dossier. « La maison est visitée par les policiers et un homme se réfugie sur le toit », d’où ce cambrioleur présumé « tombe », a-t-on ajouté de même source. Une autre source proche de l’enquête a indiqué que le cambrioleur présumé avait été « pourchassé » par les policiers avant l’accident mortel. [...]

Le Figaro

Seine-Saint-Denis: deux personnes tuées à l’arme blanche ce week-end

Un homme et une femme sont décédés à la suite de deux agressions distinctes à l’arme blanche samedi soir et dimanche en Seine-Saint-Denis, a-t-on appris de source proche de l’enquête.

Un homme âgé de 60 ans a été poignardé à mort «samedi vers 22H20», en pleine rue à Stains (Seine-Saint-Denis) par un autre âgé de 38 ans apparemment sans mobile car les deux hommes ne se connaissaient pas, a expliqué cette source.

«A priori il n’y a pas eu d’altercation», a-t-elle poursuivi, précisant que la victime a reçu «un coup de couteau dans le coeur», puis «elle s’est écroulée et est morte sur le coup». L’agresseur présumé a été interpellé et placé en garde à vue.

Dans une autre affaire, les policiers ont découvert dimanche en fin d’après-midi le corps d’une femme également tuée à l’arme blanche, alors qu’ils effectuaient une intervention de routine dans la Cité des 4000 à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis). Selon les premiers éléments de l’enquête, la victime «a été mortellement blessée à la gorge probablement par son mari».

Le Parisien
(Merci à Chris3818919)

Stains (93) : blessé par balle en pleine rue

Un jeune homme a été pris pour cible mardi vers 20 h 30 dans le quartier du Clos Saint-Lazare à Stains. En pleine rue, un agresseur lui a tiré dessus avec une arme de poing. La victime, âgée de 20 ans, inconnue des services de police, a été touchée à un genou. Les policiers ont déployé un important dispositif de sécurité pour permettre aux secours d’intervenir en toute sérénité dans ce quartier sensible. Un hélicoptère a même été mobilisé pour tenter de retrouver la trace du tireur. «Le recours aux armes à feu devient systématique», déplore Stéphane Pelliccia.

Le Parisien

Stains (93) : Crime d’honneur (Vidéo)

Un jeune homme de 19 ans, originaire de la Côte d’Ivoire, a été victime, mercredi 20 octobre 2010, d’un crime d’honneur à Stains (Seine-Saint-Denis). Il a été poignardé par le frère de sa petite amie algérienne.

Je pense qu’on peut parler effectivement d’un crime d’honneur moyenâgeux. Mon petit frère a une liaison avec une jeune Anissa, folle amoureuse de Guy Morel, qui lui a envoyé un texto en disant qu’elle était contente d’avoir perdu sa virginité avec l’homme qu’elle aimait. Son grand-frère, donc l’assassin : Kévin vole le portable de sa petite sœur. Voit ses texto et devient fou. Prend un couteau de cuisine, vient l’attendre avec son camion devant la maison. Le jeune-homme arrive par derrière dans le sas de l’immeuble. Ils s’embrouillent, ils arrivent dehors. Et le gars sort un couteau et le poignarde.»

Retour sur cette affaire dans ce reportage de Karl Zéro.

Partie 1


Lire la suite

L’église de Stains (93) sera sauvée

Fermé au public depuis 1995 à cause des risques d’effondrement, l’édifice du XVIe siècle va être restauré. Le chantier, qui démarre en mai, doit durer deux ans.

Notre-Dame-de-l’Assomption sera sauvée. Lors du dernier conseil municipal, qui était consacré au budget, les élus de Stains ont voté la provision de 3,8 M€ en 2012 et 2013 pour la rénovation de l’église du centre-ville, autrement dit le sauvetage du plus vieux monument de la commune. Construite au début du XVIe siècle, peinte en 1930 par Maurice Utrillo dans le tableau l’« Eglise de Stains », elle est fermée au public depuis dix-sept ans à cause de risques d’effondrement. [...]

Le président de l’association Pour que renaisse notre église en centre-ville ne peut qu’abonder. « C’est l’un des derniers témoins du passé de Stains, rappelle-t-il. Et c’est un lieu important pour la vie de la commune. Avant sa fermeture, il y avait outre les messes et les fêtes paroissiales, des concerts et même des pièces montées par le Studio Théâtre tout proche. » Marcel Thirion se bat ainsi depuis plus de dix ans pour convaincre la mairie de sauver l’église. En 2005, la pétition lancée par l’association avait recueilli pas moins de 6000 signatures.

Le Parisien

Stains (93) : La Ville donne la parole à ses habitants dans un film (vidéo)

Le film de 26 minutes « Paroles de Stanois » a été mis en ligne mardi sur le site de la mairie. Commandé par la Ville, cette vidéo tournée cet été donne la parole à ses habitants et ne pratique aucune censure. Police absente, fermeture de commerces, agressions à répétition, racisme, tout y passe, et à Stains, la langue de bois n’existe pas.

http://www.dailymotion.com/video/xlvovq

« Parfois ça favorise un peu le racisme (…) Dernièrement il y a une imprimerie qui a fermé, à la place c’est une boucherie halal alors les gens ils le vivent mal. Ils sesentent menacés dans leur culture, dans leur identité »

Metro.com

Stains (93): Un policier blessé par des individus cagoulés

Un policier de la brigade anti-criminalité (BAC) en opération de surveillance aurait été blessé lundi soir à Stains (Seine-Saint-Denis), rapporte l’AFP. Le fonctionnaire aurait été agressé par des individus cagoulés qui l’auraient roué de coups.

20 Minutes

Eugénisme : les voeux métissés du maire de Stains (93)

Après les voeux 50% halal du maire de Grigny, voici les voeux et le calendrier 100% métissés de Michel Beaumale, maire de Stains (images cliquables).

Ils sont notre futur, la promesse d’un monde fraternel et solidaire »

Voir aussi les fonds d’écran sur le site de la mairie (avec une phrase métissée pour chaque mois)

Relire : Le Métis est l’Aryen du XXIe siècle

__________________________________________

En France, la question de l’eugénisme est traitée par le code pénal, dans le Sous-titre II du Titre I du Livre II, intitulée « Des crimes contre l’espèce humaine » :

* Article L 214-1 : « Le fait de mettre en œuvre une pratique eugénique tendant à l’organisation de la sélection des personnes est puni de trente ans de réclusion criminelle et de 7 500 000 euros d’amende ».

* Article L 214-3 : « Cette peine est portée à la réclusion criminelle à perpétuité et de 7 500 000 euros d’amende lorsqu’elles sont commises en bande organisée ». Wikipedia

(merci à Epsilon pour les scans)