« Valls bashing » et forte chute pour Manuel Valls dans les sondages (vidéo)

mise à jour du 10 février 2014 à 15H00


source : Edito de Blako - Canal Plus – 08 02 2014

——————————————

Manuel Valls continue de chuter dans les sondages. Selon le baromètre d’OpinionWay pour Clai-Metronews-LCI, le ministre de l’Intérieur perd 12 points en février (45%) et se retrouve à la 5e place du classement de la cote de satisfaction du gouvernement désormais dominé par Najat Vallaud-Belkacem (49%). [...]

Hebergeur d'imagePopulaire depuis sa prise de fonction place Beauvau au vu des enquêtes d’opinion, Manuel Valls a enregistré début 2014 une chute mesurée par plusieurs instituts de sondages : -9 points à 48% d’opinions positives chez Harris Interactive, -6 points à 49% dans le baromètre mensuel BVA, -7 pts à 31% pour l’institut YouGov. Il avait aussi cédé la tête du tableau de bord mensuel des personnalités (-7 pts, 61%) Ifop pour Paris-Match, publié le 14 janvier.

« Pour comprendre cette chute brutale, il faut rappeler que la vague de janvier avait été réalisée juste avant les décisions judiciaires d’interdiction du spectacle de Dieudonné », commente Opinionway. Depuis, ont été « annoncés les résultats de l’observatoire de la délinquance et Manuel Valls est intervenu plusieurs fois sur des thématiques hors de son périmètre ministériel, dénonçant notamment l’émergence d’un ‘tea party à la française’. Visiblement, le ministre, qui bénéficiait jusque-là d’une forte popularité à droite, a mécontenté cet électorat », selon l’institut. [...]

TF1 News

Sondage : Manuel Valls chute à 49% avec BVA, à 31% avec YouGov, confirmation sur LCP (vidéo)

Mise à jour du jeudi 23 janvier 2014 :

Analyse des derniers éléments concernant Manuel Valls sur la chaîne parlementaire :

Source : LCP


Le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, perd pour la première fois depuis son entrée au gouvernement sa place de leader des personnalités politiques dans le classement BVA pour L’Express-France Inter et Orange. Selon l’institut de sondage, le ministre perd six points et subit le contrecoup de sa bataille avec l’humoriste Dieudonné dont il dénonce l’antisémitisme.[...]

« Le leader incontesté de notre cote d’influence a commis une lourde erreur en engageant une bataille avec Dieudonné le mois dernier. Pas de son niveau, ce combat a été largement décodé comme un coup médiatique du ministre faisant en plus de la publicité » au polémiste récidiviste, note Gaël Sliman, directeur de BVA Opinion. Manuel Valls avait déjà perdu à la mi-janvier la première position du classement Paris Match-Ifop des personnalités politiques, chutant de 7 points avec 61 % [...]

Selon l’Ifop, Manuel Valls chutait de 24 points à 37 % chez les 18-24 ans, soit l’un des publics les plus fans de Dieudonné, et déclinait également lourdement à l’UMP (- 16 points), et plus généralement à droite (- 10 points)[...]

source : Le Point

Rediffusion de Manuel Valls au Meeting du PS de novembre 2013 :
« Défendre la République contre les extrémismes »


mise à jour du 21 janvier à 19H05
François Hollande est stable avec 17 points de popularité en janvier tandis que Jean-Marc Ayrault perd un point à 14% d’opinions favorables, dans le baromètre YouGov pour Itélé et le Huffington Post publié jeudi.[...]

Parmi 13 principaux sujets de préoccupations proposés, les cinq premiers sujets choisis par les Français sont le chômage (38%, +4), les impôts (12%, -2), l’immigration (11%, +3), la protection sociale (10%, -2) et la dette (9%, -1).[...]

Invités à s’exprimer sur les représentations de Dieudonné, 38% « approuvent » l’interdiction de celles-ci tandis que 32% « désapprouvent ». 22% n’approuve pas ni ne désapprouve.

Sur le sujet, les sondés sont d’accord (37% contre 32% pas d’accord) pour dire que cette interdiction est une « mesure destinée à faire respecter la loi », mais 45% pensent que ça « enfreint la liberté d’expression » (contre 26% qui ne le pensent pas) et que ça n’est pas efficace pour prévenir l’antisémitisme (38% le pensent, 32% le contraire).

Enfin, 64% des sondés sont d’accord (12% contre) pour dire que cette interdiction « fait de la publicité à Dieudonné et à ses idées ».

Dans le baromètre, le quinté de tête des personnalités dont les sondés ont une opinion positive est composé de Manuel Valls (31%, -7% d’opinions positives) [...]

source : LCP

87% des Français ne font pas confiance aux politiciens (vidéo). Les résultats «oubliés» du rapport (MàJ)

Addendum 23.01.2014 : Les pages non publiées du rapport

Sur les sites du Cevipof et d’OpinionWay ne figurent que 41 de ses 84 pages du rapport commandé par le Conseil économique, social et environnemental. Un rapport qui mettait en évidence une fracture de plus en plus grande entre le peuple et les élites. Ces résultats «oubliés», que Valeurs actuelles s’est procurés, sont éloquents.

On y apprend, par exemple, que 50 % des Français souhaitent que la France ait «à sa tête un homme fort qui n’a pas à se préoccuper du Parlement ni des élections», que 75 % des Français interrogés n’ont «pas confiance en l’État pour résoudre les problèmes du pays», que 69 % jugent que «la démocratie ne fonctionne pas bien» (en hausse de 15 points en un an), et que 75 % d’entre eux se disent «fiers d’être français» ! [...]

Valeurs actuelles (Merci à Charly)



source : ONVPSM - iTélé – 13 01 2014

source : sondage complet sur CEVIPOF

Municipales : 32% des électeurs souhaitent la victoire d’une liste de droite ou du centre-droit

32% des électeurs souhaitent la victoire d’une liste de droite ou du centre-droit dans leur commune aux municipales, 31% d’une liste de gauche et 14% un succès du Front national, selon un sondage BVA pour Les Echos et Aviva publié dimanche. [...]

Dans le détail, en janvier, 6% des sondés souhaitent la victoire d’une liste d’ »extrême gauche », –un qualificatif qui s’applique au Parti de gauche et au PCF mais que contestent ces formations–, et 25% celle d’une liste du Parti socialiste et de ses alliés. L’ensemble pèse 31%.

En outre, 10% penchent pour une liste du MoDem ou de l’UDI et 22% pour une de l’UMP, soit un total de 32%. 14% souhaitent le succès d’une liste FN, tandis que 21% répondent « une autre liste » et que 2% ne se prononcent pas, précise l’étude. [...]

Morandini

Français et politique : la confiance se dégrade nettement, selon le Cevipof

SONDAGE – Les résultats de la cinquième vague du Baromètre de la confiance politique du Cevipof, dévoilés lundi, apparaissent comme des alertes à quelques mois des élections municipales et européennes de mars et mai 2014.

Une nouvelle fois, l’écart entre les Français et la classe politique se creuse et ne cesse de croître. «Nous atteignons des niveaux vertigineux que nous n’avons jamais connus», constate Pascal Perrineau en avouant sa surprise. Le directeur du centre de recherche politique de Sciences Po associé au CNRS cite un exemple éloquent:

«87 % des Français considèrent que les responsables politiques se préoccupent peu ou pas du tout des gens comme eux. C’est hallucinant! Cela représente 6 points de plus par rapport à 2009. Nous approchons les 90 %, nous n’avions jamais connu une telle dégradation.»

Pascal Perrineau souligne qu’un tel niveau de défiance constitue un «record», même s’il était «déjà très haut» dans le dernier baromètre. «Et cette défiance politique commence à diffuser sur d’autres registres, comme celui de l’économie, poursuit-il. 60 % des Français considèrent que leur situation financière va se dégrader dans les prochains mois, 65 % pensent que la situation du pays va se dégrader et 69 % considèrent que les entreprises françaises ne sont pas compétitives.»…

À la lecture de données précédentes, celles-ci semblaient pourtant protégées. «En 2009, se souvient le politologue, on avait expliqué la crise politique en invoquant la crise économique et la personnalité de Nicolas Sarkozy, mais les chiffres sont encore pires aujourd’hui, cinq ans après.»…

Le Figaro

Sondage : les Français très partagés sur Guy Bedos

[...] Selon cette enquête, 51 % des Français ont une bonne opinion de lui, 48 % une mauvaise. 

Hebergeur d'imageComme on pouvait s’y attendre, les avis changent en fonction des affinités politiques :

75% des sympathisants de gauche l’approuvent, contre 31 % de ceux qui se situent plutôt à droite. [...]

Dans les qualificatifs qui reviennent le plus souvent dans cette enquête, on peut lire : Impertinent, drôle, talentueux mais aussi « gauche caviar », partisan et donneur de leçons.

Enfin, le Parisien précise que « le comique semble avoir pris la bonne décision en faisant, demain soir à l’Olympia, ses adieux au one-manshow : 98 % de ceux qui ont une mauvaise opinion l’approuvent logiquement, mais 57 % de ceux qui l’admirent ont le même avis… »

Morandini

Sondage : Ce que Noël signifie pour les Français

L’institut CSA et BFMTV ont demandé aux Français ce que cette fête évoque à leurs yeux.

Le jour de Noël approche. Et pour certains, ce n’est pas une bonne nouvelle, selon les résultats de notre sondage CSA-BFMTV: 10% des personnes interrogées estiment qu’il s’agit d’une…corvée!

Quant au sens religieux, n’en déplaise aux plus chrétiens, il semble s’être perdu au fil du temps : Noël n’évoque son sens originel que pour 14% des sondés.

En revanche, 81% d’entre eux pensent aussitôt à la notion de famille en songeant à cette fête, quelque 69% aux cadeaux, et 53% à un bon repas. […]

bfmtv.com

Les personnalités les plus détestées des Français

Vendredi, Voici proposera en kiosque un numéro hors-série dans lequel les lecteurs pourront retrouver un sondage réalisé par Harris Interactive auprès de 1.000 individus.

L’institut de sondage leur a demandé quelle était la personnalité qu’ils aimaient le moins. [...]

01 – Nabilla (62 %)

02 – Zahia (61 %)

03 – Franck Ribéry (53 %)

04 – François Hollande (47 %)

05 – Valérie Trierweiler (42 %)

06 – Nicolas Sarkozy (37 %)

07 – Alain Delon (32 %)

08 – Benjamin Castaldi (31 %)

09 – Arthur (29 %)

10 – Gérard Depardieu (29 %)

11 – Roselyne Bachelot (27 %)

12 – Carla Bruni (27 %)

13 – Jamel Debbouze (26 %)

14 – Nicolas Bedos (25 %)

15 – Enora Malagré (24 %)

16 – Audrey Pulvar (19 %)

17 – Léa Seydoux (19 %)

18 – Laurent Ruquier (19 %)

19 – Yannick Noah (19 %)

20 – Jenifer (18 %)

21 – Mimie Mathy (12 %)

22 – Karine Le Marchand (12 %)

23 – Gad Elmaleh (9 %)

24 – Marion Cotillard (7 %)

25 – Jean Dujardin (5 %)

Morandini

Brèves sur les retraites

81% des Français inquiets pour leur retraite
Un total de 81% des Français se disent inquiets pour leur retraite et 69% jugent que la réforme proposée par le gouvernement va plutôt dans la mauvaise direction, selon un sondage CSA pour l’Humanité rendu public dimanche soir. Seulement 15% des personnes interrogées disent qu’elles ne sont pas inquiètes.

Le pourcentage de 81% d’inquiets est largement supérieur à celui observé en mai 2003 (65%) alors que la mobilisation sociale contre la réforme de l’UMP François Fillon battait son plein.

Europe 1

RETRAITES
DES SYNDICATS MANIFESTEMENT DIVISÉS
Déminée avec soin, la réforme des retraites suscite moins d’opposition que celle de 2010.

« Je ne fais pas de météorologie sociale », « il ne faut pas vendre la peau de l’ours… », entend-on depuis l’annonce de la réforme des retraites dans les sphères gouvernementales. Par prudence, tous se gardent d’un quelconque triomphalisme. Mais ils ne semblent pas effrayés par la manifestation du 10 septembre prochain, décidée depuis le 8 juillet, à l’appel de la CGT, de FO, mais aussi de la FSU et de Solidaires. Ces quatre organisations décideront de la suite le soir même. Pour ne pas permettre à un front syndical de se reconstituer, la concertation a été l’occasion d’identifier et de satisfaire certaines revendications, quitte à aboutir à une réforme fustigée par l’opposition pour son manque d’ambition.

SANS LA CFDT ET LE RESTE DU BLOC RÉFORMISTE, LA MOBILISATION RISQUE D’ÊTRE FAIBLE[...]

Paris Match

Rappel :
La très chère reconversion de François Chérèque
L’ancien secrétaire général de la CFDT vient d’être intronisé inspecteur général des affaires sociales. Il percevra 7 257,55 euros net par mois.[...]
Le Point

Marine Le Pen considérée comme la meilleure opposante à Hollande

Selon un sondage BVA pour le Parisien, la patronne du FN devance tous les autres chefs de parti.

Hebergeur d'image

Invités par BVA à désigner « le meilleur opposant à François Hollande », 36% placent Marine Le Pen (FN) en tête, contre 23% Jean-François Copé (UMP) et 17% pour Jean-Luc Mélenchon (Front de gauche). Les deux leaders centristes Jean-Louis Borloo (11%) et François Bayrou (7%) ferment la marche selon cette enquête réalisée les 5 et 6 septembre auprès d’un échantillon représentatif de 1.051 personnes majeures, selon la méthode des quotas. [...]

TF1 News